Les Américains ont (enfin) pu voter pour une Miss lesbienne !

Par Augustin Arrivé / le 12 septembre 2016
Les Américains ont (enfin) pu voter pour une Miss lesbienne !
Le concours de Miss America avait lieu dans la nuit du 11 au 12 septembre. Pour la première fois, l'une des candidates était ouvertement homosexuelle. Une révolution dans cette institution très conservatrice.

En 2016, ça devrait sembler anecdotique ; ça ne l'est pas tant que ça. L'actuelle Miss Missouri est homosexuelle. Erin O'Flaherty a fait son coming-out a l'âge de 18 ans. Elle en a maintenant 23. Devenue la reine de beauté de son Etat en juin, elle concourrait dimanche pour le titre de Miss America (finalement remporté par Miss Arkansas). C'était la première fois qu'une candidate rendait publique son homosexualité. A la chaîne ABC qui l'interrogeait en juin sur ce statut particulier, elle disait toute sa fierté :

Nous sommes sous-représentés dans les postes d'influence. J'espère que ma présence aidera à offrir une meilleure visibilité à ma communauté.


 

Néanmoins, lorsqu'il a fallu choisir une cause à défendre (c'est la règle lors de ce concours, créé il y a 95 ans), elle a préféré choisir la prévention du suicide, un fléau plus universel. Et bastonne son compte Twitter de messages de sensibilisation. Elle a notamment fait connaître son excitation après la cérémonie de répétition générale du concours.

 

 

"J'espère défendre cette cause toute l'année", expliquait-elle en juin. Ce sera sans le diadème de Miss America, elle ne s'est même pas classée dans les quinze premières dauphines. Mais elle a gagné l'admiration de très nombreux téléspectateurs, saluant le courage de sa démarche dans un milieu des concours de beauté pas vraiment réputé pour son ouverture d'esprit (Donald Trump, facétieux candidat républicain à la Maison Blanche, était le propriétaire de la marque Miss America jusqu'en 2015).

 

 


Photo de couverture : Cc FlickR Nicole Abalde

 

Par Augustin Arrivé / le 12 septembre 2016

Commentaires