Lego s'attaque au marché des Jouets-Vidéo !

/ le 29 septembre 2015
Lego s'attaque au marché des Jouets-Vidéo !
Plus rien ne semble arrêter le géant danois Lego. Marque de référence dans les jeux pour enfants, Lego s'est ensuite essayé avec brio au cinéma et aux jeux vidéos. C'est maintenant au tour des Jouets-Vidéo d'être estampillés Lego avec le nouveau jeu vidéo "Lego Dimensions" disponible dès ce mardi 29 septembre

Avant toute chose, il convient d'expliquer ce que sont les jouets-vidéo.

Habile fusion entre les Jouets physiques et les jeux vidéos, les jouets-vidéo sont des figurines à acheter et collectionner qui, une fois posées sur un plateau conçu spécialement à cet usage, se retrouvent numérisées et "vivantes" dans un jeu vidéo. La référence actuelle en la matière est "Skylanders", taclée de très près par "Disney Infinite"

L'avantage des jouets-vidéos ? Les enfants peuvent non seulement collectionner et échanger leurs figurines favorites, mais peuvent en plus les incarner dans des aventures spectaculaires, au lieu de simplement les regarder. L'inconvénient ? Non seulement les "starter pack" sont excessivement chers (environ 100 à 130€) mais le prix des figurines à l'unité lui aussi est très cher, allant de 30 a 45€. 

Qu'est-ce qui différencie alors Lego Dimensions d'un Skylanders ou d'un Disney Infinite ?

Premièrement un aspect construction, propre à la marque Lego, très poussé. Le plateau de jeu notemment est constructible, et proposé dans 3 versions différentes. 
Mais c'est surtout sur son énorme portefeuille de licences que Lego Dimensions s'appuie pour vendre, et il y a de quoi ! DC (Batman, WonderWoman, Le Joker, Flash, Green Lantern, etc...), Le Seigneur Des Anneaux (Gandalf, Frodon, Gollum et compagnie), Les Tortues Ninjas, Retour Vers Le Futur ou encore les Ninjago, ce sont au final pas moins de 14 licences qui vont se cotoyer et promettent de belles aventures aux plus petits.

Tout cela fait partie intégrante de la stratégie de digitalisation de Lego.

Comment faire pour assurer sa pérénnité auprès des enfants lorsqu'on est une entreprise de jouets, alors que le public visé n'achète plus de jouets mais des applications sur iPad ou d'autres loisirs vidéoludiques ? Tout simplement en s'adaptant. Et ça Jorgen Vig Knudstorp, PDG de Lego, l'a très bien compris et a su adapter son entreprise aux normes actuelles, tout en préservant le coté construction si cher à Lego. 

Les différents jeux vidéos estampillés Lego ont tous été des succès tant au niveau des critiques que des joueurs, le film "Lego : La grande aventure" a été une des meilleures surprises de 2014, tout semble présager un réel succès pour Lego Dimensions. 

La réelle question cependant est de savoir si les parents vont pouvoir suivre financièrement parlant.

 


 

Par Raphaël Brami

Crédit Photos : Flicker / CC GiocoVisione 

 

 

 

 

/ le 29 septembre 2015

Commentaires