LEGO et Shell : fini de jouer... Pour de bon !

Par Marie Moglia / le 11 juillet 2014
LEGO et Shell : fini de jouer... Pour de bon !
L'ONG Greenpeace a mené cet été une campagne offensive contre le partenariat entre LEGO et la compagnie pétrolière Shell. Le 9 octobre, le fabricant de jouets déclare qu'il ne renouvellera pas son contrat avec Shell.

Mise à jour

C'est fini ! Le 9 octobre dernier, Lego a annoncé la fin de son partenariat avec le pétrolier Shell. Ce en raison de la campagne menée par Greenpeace, que le numéro 1 mondial du jouet désapprouve. Dans un communiqué, le PDG de l'entreprise Jørgen Vig Knudstorp a déclaré:

Nous réfléchissons continuellement aux différentes manières de donner accès à une expérience de jeu créative à un plus grand nombre d'enfants. Nous souhaitons préciser que, dans l'état actuel des choses, le contrat de copromotion signé avec Shell ne sera pas renouvelé lorsqu'il prendra fin.


 

Avant d'ajouter...

Nous ne souhaitons pas être impliqués dans la campagne de Greenpeace et ne ferons aucun autre commentaire à ce sujet.


 

La vidéo (voir ci-dessous) diffusée sur Youtube par Greenpeace en juillet dernier a été vue près de 6 millions de fois au total. Sur son site Internet, l'ONG se félicite de sa réussite: "Nous avons réussi: LEGO ne sera plus le jouet de Shell !", communiqué dans lequel est précisé:

Maintenant que LEGO a quitté Shell, il est temps pour Shell de quitter l’Arctique !


 

La campagne menée par Greenpeace, LEGOlution, a été menée ces trois derniers mois dans le monde entier.

Shell pollue l'imagination de nos enfants. Dites à LEGO de mettre fin à son partenariat avec Shell.


 

Voilà le message que souhaite faire passer Greenpeace, dans une jolie vidéo où elle dénonce le forage entreprit par Shell en Arctique. Pour se faire, l'ONG s'attaque désormais à l'un des partenaires du groupe : LEGO.

La vidéo ci-dessous, diffusée le 30 juin dernier, met en scène des constructions du fabricant de jouets dans un tableau idyllique qui vire rapidement au drame.

La chanson, "Everything is awesome" ("Tout est génial"), est tirée du film La Grande Aventure LEGO

Greenpeace a également lancé une pétition qui a recueilli 250 000 signatures en une semaine. D'après un rapport d'enquête de l'ONG, le groupe Shell appose son logo sur les boîtes de jeu LEGO depuis 1999, profitant des valeurs familiales et ludiques véhiculées par la marque.

Un partenariat très lucratif puisque, toujours selon Greenpeace, le fabricant de jouets aurait vendu plus de 16 millions de boîtes de LEGO à l'effigie de Shell dans des stations-services du monde entier. De même en 2012-2013, les revenus de cette association publicitaire empochés par l'exploitant pétrolier s'élèveraient à 116 millions de dollars.

Shell, un compagnon de jeu dangereux pour LEGO

Greepeace cite notamment un rapport daté d'avril 2014 qui identifie LEGO comme l'une des entreprises les plus réputées au monde. L'un de ses atouts, c'est justement son engagement pour l'environnement. Et c'est là où le bât blesse pour l'ONG.

Comment le groupe LEGO peut vouloir s'associer à Shell quand, par exemple, il investit plusieurs millions dans un parc éolien offshore de 77 turbines ? Ou qu'il minimise ses consommations de papier et de carton ces dernières années ? Les emballages LEGO devraient d'ailleurs bénéficier d'une certification environnementale d'ici à 2015. Du coup l'ONG s'interroge :

Les bénéfices que Shell peut retirer d'un partenariat avec LEGO sont manifestes. En revanche on comprend moins bien pourquoi LEGO accepte de légitimer les projets pétroliers arctiques de Shell.


 

Il ne s'agit pas de boycotter le fabricant de jouets :

Greenpeace demande à LEGO d'adopter une attitude cohérente avec les valeurs qu'elle défend et de cesser immédiatement de faire équipe avec Shell.


 

LEGO sur la défensive

Suite à la publication de la vidéo, la réaction du groupe ne s'est pas faite attendre. Le lendemain, voici le message que les internautes découvraient sur Twitter :

 

 

 

Traduction : "Nous sommes déterminés à laisser un impact positif sur notre société et nos enfants. Nous sommes attristés quand la marque LEGO est utilisée comme un outil dans n'importe quel conflit."

 

Par la suite, Jørgen Vig Knudstorp PDG de LEGO, exprimait son désarroi dans un communiqué publié sur le site de l'entreprise :

La campagne menée par Greenpeace est axée sur la façon dont Shell travaille dans une région du monde en particulier. Nous sommes convaincus que ce problème doit être réglé entre Shell et Greenpeace. Nous sommes profondément attristés lorsque la marque LEGO est utilisée comme instrument dans un différend entre organisations.


 

Voilà un "différend" qui n'a pas fini de faire des remous. A noter que la vidéo citée plus haut, postée à l'origine sur YouTube, a été censurée par le site sous couvert d'une "réclamation pour atteinte aux droits d'auteurs soumise par Warner Bros", la société de production du film La Grande Aventure LEGO... Everything is loin d'être awesome.

 

 


 

(via HuffPost.fr)

Crédit photo :

PaternitéPas d'utilisation commercialePartage selon les Conditions Initiales Certains droits réservés par Dunechaser

PaternitéPas d'utilisation commercialePas de modification Certains droits réservés par leg0fenris

 

Par Marie Moglia / le 11 juillet 2014

Commentaires