LeBron James : sa maison de Los Angeles vandalisée par un graffiti raciste [vidéo]

/ le 01 juin 2017
LeBron James : sa maison de Los Angeles vandalisée
Alors qu'il s'apprête à attaquer les Finales NBA, LeBron James doit faire face a une déchaînement raciste auquel il a répondu avec gravité.

Le portail de la résidence d'été californienne familiale de Lebron James s'est retrouvée repeinte avec le mot "Nigger". Le police a révélé le 31 mai à TMZ qu'une enquête était ouverte.

Plusieurs unités du LAPD et un véhicule de gardiennage du quartier se sont rendus sur place le mercredi 31 mai au matin pour constater l'incident.

Les enquêteurs recherchent des images des caméras de surveillance des voisins pour identifier l'auteur du graffiti qui a été recouvert depuis.

LeBron James a acheté cette maison en 2015 mais il y passe peu de temps.

Rapidement après, LeBron James a réagi calmement mais avec gravité devant les caméras de la chaîne ESPN.

 

Ce n'est pas surprenant parce que je sais à quel point les enjeux raciaux sont importants aux Etats-Unis. Devoir répondre à une agression raciste alors que j'aborde des Finales NBA me rappelle que le problème et toujours là et on devrait tous en avoir conscience. Et s'il faut que quelqu'un attaque ma maison famliliale à la bombe de peinture pour le rappeler au monde, et bien qu'il en soit ainsi. C'est pour ça qu'une femme comme la mère d'Emmet Till a laissé le cercueil de son fils ouvert : pour montrer au monde ce qu'on doit traverser à cause de la haine.

Ça fait mal, c'est triste et je dois expliquer à mes enfants ce que ça signifie de grandir en étant Noir aux Etats-Unis. Peu importe l'argent que tu as ou l'admiration que tu peux susciter : au bout du compte, être Noir aux Etats-Unis reste effrayant et ce genre d'incident nous rappelle qu'il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que l'on soit tous égaux dans ce pays.

Le fait de ne pas être chez moi me blesse parce que je ne peux pas parler face à mes enfants mais ma femme, ma mère et ma belle-mère leur expliqueront ça très bien. Je leur parle tout de même via Facetime. Mes garçons sont grands aujourd'hui, je leur montre la direction mais ils suivront leur propre route. J'espère qu'ils comprendront qu'il faut toujours mettre en lumière les choses qui nous semblent sombres.


 

Entreprise de déstabilisation avant les Finales NBA contre Golden State ou pur acte raciste, la police de Los Angeles devrait révêler rapdement la nature de cet acte de haine.

[Source TMZ]


 

Crédit photo : Adam Glanzman / Getty Images

+ de Lebron James sur Mouv'

/ le 01 juin 2017

Commentaires