Lebron James ne pense pas retourner à la Maison Blanche sous Donald Trump

/ le 12 novembre 2016
Lebron James, pas certain de retourner à la Maison Blanche sous Donald Trump
Les Cleveland Cavaliers se sont rendus à la Maison Blanche jeudi 10 novembre pour célébrer leur titre de champions NBA avec Barack Obama. Une visite qui sera peut-être la dernière pour Lebron James. Le basketteur n’est pas sûr d’accepter une invitation sous l’administration Trump.

 Champions NBA pour la première fois de leur histoire en juin dernier, les Cleveland Cavaliers ont été reçus jeudi à la Maison Blanche. Emmenés par Lebron James, les basketteurs ont été accueillis par Barack Obama, dans un contexte particulier : à peine deux heures avant, c’est Donald Trump, nouveau président des Etats-Unis, qui était reçu par Barack Obama. Lebron James s’était farouchement opposé au Républicain, et s’était engagé dès le mois d’octobre en faveur d’Hilary Clinton.

Le basketteur avait alors écrit une lettre ouverte à la démocrate sur le site Business Insider : « J’appuuie Hillary, puisqu’elle construira à partir de l’héritage de mon bon ami, le président Barack Obama ». Dimanche 6 novembre, 48 heures avant l’élection présidentielle, Lebron James était présent à l’un des derniers meetings d’Hillary Clinton, à Cleveland, dans l’Ohio.

Jeudi après-midi, après la défaite de sa candidate, Lebron James et les Cleveland Cavaliers, dont beaucoup avaient également affiché leur soutien à la démocrate, n’avaient pas vraiment l’intention de croiser Donald Trump dans les couloirs de la Maison Blanche.

A tel point que la star des Cleveland Cavaliers a déclaré à l’Akron Beacon Journal, n'a pas su répondre à cette question : est-ce-qu'il refusera l'invitation de Donald Trump à la Maison Blanche, si son équipe obtient une nouvelle fois le titre de champion NBA ? 

« Je ne sais pas. C’est quelque chose que je pense être prêt à faire. J’aimerais beaucoup le faire en tout cas. ».


 

Un de ses coéquipiers, Richard Jefferson, s’est d’ailleurs félicité jeudi sur Snapchat d’être « membre de la dernière équipe à avoir visité la Maison Blanche ».

Pour autant, Lebron James a appelé ses compatriotes à accepter ce nouveau président, et « à garder la foi ». «Aujourd'hui, Trump est notre président. Et que vous soyez d'accord avec lui ou pas, il a été élu, et nous devons tous trouver un moyen de maintenir la grandeur de l'Amérique. Il faut que chacun fasse sa part de travail. Notre pays ne s'est jamais construit sur un seul homme. »

Lebron James rendra-t-il visite à Donald Trump ? Une affaire à suivre. Il faut d’abord que les Cleveland Cavaliers soient de nouveau sacrés champions NBA…  

 

 


 

Photo de couverture : ©certains droits réservés par Erik Drost / Flickr

 

Par Juliette Loiseau

/ le 12 novembre 2016

Commentaires