Le Wi-Fi c'est pas du luxe

Par Marie Moglia / le 10 octobre 2014
1 000 dollars le Wi-Fi, 600 000 dollars l'amende
Les hôtels Marriott ont été condamnés aux Etats-Unis pour non-respect des droits des consommateurs.

600 000 dollars: c'est le montant de l'amende à laquelle les hôtels Marriott ont été condamnés par la Federal Communications Commission (FCC) le 3 octobre dernier. Ce pour avoir volontairement brouillé le signal Wi-Fi des hotspots de leurs clients. Les établissements facturaient ensuite leur propre connexion, entre 250 et 1 000 dollars par appareil connecté.

Le scandale a éclaté en mars 2013, après que les participants d'une conférence organisée dans un des hôtels du groupe ont fait remonter l'incident à la FCC. Selon le communiqué publié sur le site de l'agence de contrôle américaine:

Les responsables de l’hôtel ont admis que des employés avaient utilisés de manière incorrecte le système de surveillance du Wi-Fi pour bloquer les hotspots mobiles.


 

En plus de l'amende, la chaîne hotelière s'est engagée a établir un plan de conformité et à fournir à la FCC des rapports trimestirels sur le fonctionnement de son réseau sans fil.

Rappellons qu'en France, selon une loi du 9 juillet 2004, la commercialisation et l'installation d'appareils brouilleurs est strictement interdite en dehors des salles de spectacles et des établissements pénitentiaires, sous peine de six mois d'emprisonnement et de 3 000 euros d'amende.

 


 

(via Gizmodo)

 

Par Marie Moglia / le 10 octobre 2014

Commentaires