Le web se moque du FIFAgate

Par Augustin Arrivé / le 28 mai 2015
Le web se moque du FIFAgate
L'enquête pour corruption lancée par le FBI contre les instances internationales du football fait grincer des dents les amoureux du sport mais amuse beaucoup les internautes. Sepp Blatter doit avoir les oreilles qui sifflent.

C'est la panique dans les rangs de la FIFA. Sepp Blatter, son président depuis 1998 et dont la réélection est en jeu ce vendredi, vient de convoquer une réunion d'urgence des différentes fédérations continentales.

Manquent à l'appel : les président de la confédération d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud, interpellés l'un comme l'autre à Zurich et qui font l'objet d'une demande d'extradition par la justice américaine, comme d'autres dirigeants du foot mondial.

Quatorze personnes sont inculpées dans ce qui se profile être le plus gros scandale de corruption de l'histoire du sport. Le FBI évoque 150 millions de dollars de pots-de-vin et de rétrocommission, visant l'obtention des droits d'organisation des coupes du monde, et de retransmission des matches.

Sepp Blatter n'a réagi que par communiqué, assurant qu'il était étranger à cette histoire. Pas suffisant pour calmer les internautes, qui rivalisent de créativité pour imaginer la suite des événements :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps, on apprenait que les équipes féminines allaient intégrer la prochaine édition du jeu vidéo FIFA. Excellente nouvelle passée un peu inaperçue au milieu du séisme. Sepp Blatter ne s'est pas non plus exprimée là-dessus, mais ça vaut peut-être mieux.

 

 



 

Photo de couverture : Cc FlickR Global Panorama

 

Par Augustin Arrivé / le 28 mai 2015

Commentaires