Le vinyle, disque d'or au Royaume-Uni

Par Julie Davico-Pahin / le 27 novembre 2014
Le vinyle, disque d'or au Royaume-Uni
La vente des 33 tours vient de franchir la barre du million ! Une première depuis près de 20 ans. Merci qui ? Les Arctic Monkeys, Jack White et les Pink Floyd qui se partagent les trois premières places du podium.

 

1 200 000 unités vendues : l'année 2014 pulvérise le record de 1996, où 1 083 200 vinyles avaient été écoulés. A l'époque, ce sont les Fugees avec leur album The Score qui occupent la première place. Aujourd'hui le phénomène est porté par des artistes comme les Arctic Monkeys ou Jack White. 

Avec leur album AM, les Arctic Monkeys figurent au sommet des ventes. Lazaretto de Jack White est deuxième, et The Endless River des Pink Floyd troisième. Le "vinyle revival" traverse aussi la Manche, où la vente des 33 tours a triplé en quatre ans en France.

 

Sortir son album vinyle, c'est devenu très tendance et la fabrication des disques explose. L'entreprise Moulage plastique de l'ouest (MPO) a quasiment doublé sa production en trois ans. 

A l'occasion du dernier Disquaire Day, Le Mouv' vous avez d'ailleurs emmené visiter le premier fabricant mondial de vinyles. Reportage à retrouver par ici.

 

Le vinyle ne plaît pas seulement pour son aspect vintage. Pour les mélomanes, sa qualité sonore est bien meilleure que le numérique et les photos de la couverture, plus soignées que sur CD, incitent à l'achat. Les fans le voient comme un bien culturel à part entière au contraire des plateformes de streaming ou de téléchargement en ligne.

1 200 000 vinyles ont été vendus au Royaume-Uni en 2014 / CC Flickr Léna

 

Alors que dans les années 1970 l'industrie musicale annonce la mort du vinyle face au CD, c'est l'inverse qui se produit aujourd'hui. Quand la vente des vinyles augmente depuis dix ans, celle des CD dégringole.

Mais si la tendance des ventes des 33 tours est à la hausse, il faut quand même regarder de plus près les chiffres. Leur valeur absolue est très faible: la vente des vinyles ne représente en 2013 que 0.8% de l'industrie musicale au Royaume-Uni. En clair, leur vente augmente mais dans des proportions qui restent très faibles.

 

 

Photo de couverture : CC Flickr Marc Wathieu

 


 

Sur le même sujet, retrouvez les reportages de la rédaction du Mouv' :

L'industrie musicale profite surtout aux stars

Le streaming préféré au téléchargement

 

Par Julie Davico-Pahin / le 27 novembre 2014

Commentaires