Le trône du rap game français

/ le 25 avril 2016
Le trône du rapgame français
Tout le monde veut monter sur le trône… À l’image de cette série médiévale : Game of Thrones. Le parallèle est tentant... Quel rappeur est susceptible de faire partie de la famille Barathéon, des Stark, des Lannister, des Tagaryen ?

Dans le hip-hop, le petit et le grand écran ont toujours été un vivier incommensurable pour donner des thématiques à leurs feuilles blanches. Lorsque l’on regarde de plus près le rap game, on se rend compte qu’il y a des échos avec la série : Highlander. Les rappeurs ont tous des envies de longévité, d’immortalité… Tout comme Duncan MacLeod, mais sans le kilt.

N’en déplaise à leur rival, des banlieues, des villes limitrophes, ils veulent « traverser les époques, dans la Delorean… » (Ol'Kainry et Dany Dan, Quand les Tontons flinguent). Prenant la sentence de notre héros né au XVIe siècle au pied de la lettre : « À la fin, il ne peut en rester qu’un ! » Ce qui inspire 21 ans plus tard le soldat comorien Rohff :  « C’est la guerre, c’est la guerre, c’est la guerre, il ne peut en rester qu’un. »

 

On s’écharpe à coup de punchline, de clips et de freestyle interposés pour donner sa vision des choses : « Tu veux t’asseoir sur le trône ? Faudra t’asseoir sur mes genoux. » (Booba, Jour de Paye) « Y’a pas de trône dans le rap, mais il y a que des chaises musicales… » (Kery James feat. Medine, le Prix de la Vérité) Cette assise royale déchaine les flow et les passions, tout comme la série médiévale : « Game of Thrones ».

La série de la chaine HBO suscite l’engouement des téléspectateurs depuis 2011. C’est pour l’instant 5 saisons, 50 épisodes et des millions de fans qui se bousculent derrière chaque épisode. Trahisons, guerres, luttes de pouvoir, jeux de dupes, dans ce jeu de 7 familles médiéval. Chaque année, l’avant-dernier épisode de la saison est fatidique, semblable à une sortie d’album inopiné… « Je dépasse les bornes, c’est ce que l’on croit, Rap Game Of Thrones : je viens vous traumatiser, comme l’épisode neuf de la saison trois. » (Youssoupha, Boma Yé).

L’univers médiéval de Westeros ressemble à s’y méprendre au rap game hexagonal. « Winter is coming », la devise de la famille Stark résonne dans les cœurs des téléspectateurs impatients, attendant le retour de la fameuse saison 6. Nos chevaliers du bitume se fondraient parfaitement dans ce décor où règne le chaos.

Chaque famille à son blason, la famille Barathéon est représentée par un cerf noir… La famille est portée par Robert Barathéon l’ancien roi, des 7 royaumes. On peut y transposer NTM, ancienne gloire du rap français qui essaye de revenir séparément par tous les moyens comme Stannis Barathéon qui use de magie noire pour se rapprocher du trône de fer.

 

« Quand t’entends Barathéon il y’a Lannister qui va avec » ! Dans cette logique implacable, les familles sont unies par la loi du mariage entre Robert Barathéon et Cerseï Lannister. Booba quant à lui correspondrait à Tywin Lannister, un personnage qui lui irait comme un gant par sa longévité, son pouvoir indéniable qu’il a dans le rap. Il serait donc à la tête de la maison la plus fortunée du royaume. Il a des dissensions avec son fils au physique hors-norme, qu’il renie : Tyrion Lannister alias Kaaris.
   
Ce qui donne des envies de parricide : « Tu es numéro 1, je n’ai pas le choix je vais attendre que le soleil soit assez haut dans le ciel pour que tous me voient tuer le roi. » (Il a accouché de sa propre fin). La famille Lannister est représentée par le lion d’or et leur devise est : « un Lannister paye toujours ses dettes. » Ce que l’on peu traduire par : œil pour œil, dent pour dent.

 

Port Réal à des airs de Miami… Ils ont partagé le même château dans la série quand il était la main du roi, le même immeuble dans la vie réelle. Il s’agit bien sûr de Ned Stark alias La Fouine pour qui les clashs ont été moins favorables. Il y a un membre Stark, que les Lannister n’a pas raté… Ils l’ont littéralement poussé à bout : Bran Stark alias Rohff. Il s’est retrouvé pendant un temps à l’ombre du show-business. Bran n’a pas dit son dernier mot, car il revient dans la saison 6 et Rohff aussi (courant 2016) avec son album : « Surnaturel ».

Dans cette bataille rangée, il y a ceux que l’on ne soupçonne pas. Il remonte le fleuve lentement mais sûrement et s’envole vers le ciel pour se transformer en véritable dragon. On ne les attendait pas la famille Tagaryen portée par Daenarys et son empire qui sont en très bonne voie pour le trône, tout comme ses rappeurs fraichement débarqués dans le rap game : Jul, Gradur, SCH, MHD et qui sont en haut de l’affiche. Leur emblème est un dragon à 3 têtes avec pour devise : « Feu et Sang ».

Cette liste n’est pas exhaustive, car il y a tellement de rappeurs et de personnages dans cette fameuse série... Pour survivre dans le rap game, cela implique des dérives, mais quand la réalité dépasse la fiction, il y a de quoi se poser des questions.


 

Crédits photo : CC Flickr et MaxPPP
Par Lansala Delcielo

/ le 25 avril 2016

Commentaires