Le toubib de Michael Jackson est libre

Par Augustin Arrivé / le 28 octobre 2013
Le toubib de Michael Jackson est libre
Conrad Murray, le médecin condamné pour la mort du roi de la pop, vient de sortir de prison. Après deux années sous les verrous, il envisage de reprendre son activité, en espérant que ses patients n'aient pas déguerpi.

 

On a raconté les bêtises les plus folles sur Conrad Murray, le médecin de Michael Jackson. Mention spéciale à cette rumeur qui le transformait en imposteur, comédien rémunéré par le roi de la pop pour mettre en scène son assassinat et permettre ainsi au chanteur de quitter les projecteurs (car Michael Jackson est en réalité caché quelque part avec Elvis Presley, bien sûr).

 

Michael Jackson est vivant et il fait ses emplettes discrétos à la FNAC avec un drap sur la tête

 

Cette fumeuse théorie est basée sur un argumentaire béton : Conrad Robert Murray est l'anagramme approximatif de "murder by contract". Il faut juste rajouter un C et un R et virer un A et deux R. On dirait les pages jeux d'Astrapi. Parfait pour l'univers enfantin qui entourait Bambi, mais on reste sceptiques.

 

La justice ne croit pas à ces balivernes. Elle a bel et bien condamné Conrad Murray pour homicide involontaire. Le médecin est sorti de prison ce matin, après deux années derrière les barreaux. Il a quitté sa cellule de Los Angeles sous bonne escorte. Une précaution plutôt nécessaire si on en croit la fureur des twittos. Racisme, appel à la violence, toutes sortes de délicieuses saletés :

 

 

 

 

Conrad Murray a administré à Michael Jackson une dose mortelle de propofol, un anesthésiant auquel le chanteur était addict. Le praticien, criblé de dettes, aurait accepté de prescrire ce calmant alors qu'il était conscient de la dangerosité du produit. Le débat judiciaire est clos, mais pas la légende. Conrad Murray a également ses défenseurs, tel ce twittos un peu solitaire ce matin :

 

 

Le médecin espère reprendre son activité. D'après son avocat, des demandes d'autorisation de travail sont en cours en Californie, au Texas et dans le Nevada. Il peut toujours faire valoir son comportement en prison, "exemplaire" d'après le porte-parole du shérif. Il aurait d'ailleurs vécu ces deux années à l'écart des autres prisonniers. Le permis d'exercer sera une première étape, il faudra ensuite trouver de nouveaux patients. Les fans de Billie Jean et Thriller ne devrait pas se bousculer en salle d'attente.

 

Michael Jackson est-il toujours en vie ? On en avait parlé au début de l'année dans la Matinale du Mouv'. Rappelez-vous, c'était ici.

 

Par Augustin Arrivé / le 28 octobre 2013

Commentaires