Le téléphone pleure

/ le 05 septembre 2013
Le téléphone pleure
Voilà, c'est fini. Nokia ne fera plus de téléphones portables. Le finlandais cède sa branche téléphonie mobile à Microsoft pour 5 milliards d'euros. Ne jetez pas votre vieux 3310. Il est déjà collector.

 

Après le retrogaming, le retrophoning ? Ou la mode du vintage collée à l'oreille. Reportage de Damien Triomphe de la rédac' du Mouv' :

 

C'était en mars 2001. Mon premier téléphone portable. Il avait la forme d'un galet, le poids d'un galet, il était doux comme un galet. C'était un Nokia 3310.

Cliquez sur le player pour entendre la mélodie du bonheur
 

A l'époque, une seule recharge vous permettait de tenir quasiment une semaine. De toutes façons, on téléphonait peu, vu que la communication coûtait un bras. Surtout, le 3310 était solide. Très solide. Au point de devenir une figure LOLesque récurrente des internets.

                     Inusable, incassable, indestructible.

 

Alors bien sûr, avec notre 3310, impossible de twitter, d'updater notre statut Facebook, ni même de prendre une simple photo. Mais on s'en foutait, puisque que tout cela n'existait pas encore. Et puis surtout, à la place, on avait Snake !


Snake (Classic game) | Play more games

 

Back to basics

Ça y est ? Vous sentez poindre la nostalgie ? Et bien vous n'êtes pas les seuls. Si la Finlande vit difficilement la perte de sa locomotive économique, une seconde vie s'annonce peut-être pour les GSM old school. 

Depuis juin dernier, le E-commerçant français Lekki.fr tente de relancer les ventes du Nokia 3210. Des téléphones d'occasion sont reconditionnés (batterie neuve, chargeur neuf, coque tendance, emballage classieux) et vendus la bagatelle de 80 euros.

Le vintage, ça se paye, mais à ce prix là, vous pourrez jouer les décroissants devant vos potes nomophobes (comprenez : accros à leur smartphone)

Maxime Chanson, le fondateur de Lekki.fr joint par Damien Triomphe de la rédac' du Mouv' :

Incroyable : un 3210 aux couleurs du Mouv'

 

Une pléthore d'autres sites se sont eux aussi lancés dans la mode du retrophoning, les prix sont à l'avenant. En cherchant bien, on trouve assez facilement des vieux Nokia pour une quinzaine d'euros sur les sites de ventes aux enchères.

Et si vous vous sentez l'âme d'un collectionneur, vous pouvez aussi faire un tour sur le blog (un peu vintage) de Lilian Morer. Le monsieur est un peu le papa des mobilophiles français. Et son salon est une véritable caverne d'Ali Baba.

Notez les enclumes communicantes sur l'étagère du bas © mobilophones.com

 

On vous laisse revivre vos souvenirs de Be-bop et autres Alcatel One Touch Club. Nous, on a une partie de Snake à terminer.

Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)
/ le 05 septembre 2013

Commentaires