Le super-héros le plus malsain du web

Par Augustin Arrivé / le 22 juillet 2013
Le super-héros le plus malsain du web
Ils passent leurs journées à sauver la veuve et l'orphelin dans les rues américaines. Mais dès qu'il s'agit de faire régner la justice sur Internet, il n'y a plus personne. L'entreprise de logiciels antivirus McAfee a classé les super-héros les plus virussés de la toile.

 

Vous connaissez Aquaman ? Son vrai nom, c'est Arthur Curry, mais comme il avait peut de finir dans un poulet tandoori, il s'est créé une double-identité. Aquaman est le roi d'Atlantis, la légendaire cité engloutie. Et ses super-pouvoirs sont liés à cet environnement : il peut nager super vite, rester en apnée super longtemps, et communiquer par la pensée avec tous les habitants de l'océan. Même l'huître, mais ils n'ont pas grand chose à se dire.

 

Aquaman, la série TV, un projet noyé par les producteurs © YTV, 2006

 

Le personnage créé par Paul Norris et Mort Weisinger a failli devenir un héros de série, mais après avoir vu le pilote, les producteurs ont décidé d'abandonner le projet. Dommage, il y avait une ancienne Miss Univers (Denise Quiñones) dans le casting principal.

 

Depuis, Aquaman se venge. Il est devenu le super-héros le plus malsain du web. D'après une étude publiée par la boîte de logiciels antivirus McAfee, il est le surhomme qui cache le plus de virus derrière son pseudo. L'entreprise a calculé le pourcentage de risques de tomber sur un site virussé en fonction des entrées de noms de super-héros dans les moteurs de recherche.

 

Si vous tapez "Aquaman" dans Google, près d'un résultat sur cinq vous mène vers un lien suspect. 18,6% très exactement. Juste derrière, on trouve l'homme-élastique, alias Mister Fantastic, l'un des Quatre Fantastiques. Jessica Alba a intérêt à faire gaffe : il traîne 18,22% de sites dangereux.

 

Les quatre fantastiques, réalisé par Tim Story © Twentieth Century Fox, 2005

 

C'est le gros bonhomme vert en short qui complète le podium. Les gros bras de Hulk cache 17,3% d'adresses internet merdeuses. C'est davantage que Wonder Woman (16,77%) et Daredevil (16,7%). Pour ce dernier, le piège est particulièrement vicieux. Les hackers devraient savoir qu'on ne s'attaque pas aux handicapés.

 

L'incroyable Hulk, générique de la série TV signée Kenneth Johnson © CBS, 1977

 

Pour faire court, voilà le top15 :

  • 1) Aquaman (18,6%)
  • 2) Mr Fantastic (18,22%)
  • 3) Hulk (17,3%)
  • 4) Wonder Woman (16,77%)
  • 5) Daredevil (16,7%)
  • 6) Iron Man (15,63%)
  • 7) Superman (15,21%)
  • 8) Thor (15,1%)
  • 9) Green Lantern (15%)
  • 10) Cyclope (14,4%)
  • 11) Wolverine (14,27%)
  • 12) La femme invisible (12,4%)
  • 13) Batman (12,3%)
  • 14) Captain America (11,77%)
  • 15) Spider-Man (11,15%)

 

Bon, OK, Batman n'est pas vraiment un super-héros, mais avec 12,3% de sites virussés, il a bien le droit à une place dans ce classement. En plus, on a appris ce week-end qu'il allait se retrouver dans un film avec Superman, alors Clark Kent lui donnera peut-être des cours de super-pouvoirs.

 

Autre enseignement de ce classement : les héros Marvel sont deux fois plus dangereux que ceux de la famille DC Comics. Dix super-héros dans ce top15 pour Spider-Man et ses copains, contre cinq seulement issus de la bande de Superman.

 

Par Augustin Arrivé / le 22 juillet 2013

Commentaires