Le street art commémore la catastrophe de Tchernobyl [photos+vidéo]

/ le 27 avril 2016
L’hommage street art à la catastrophe de Tchernobyl [photos+vidéo]
Le 26 avril 1986, la plus grande catastrophe nucléaire de l’histoire avait lieu suite à l’explosion du réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl. 30 ans après, le street artist australien Guido van Helten réalise une fresque et le réalisateur ukrainien Geo Leros un court-métrage poignant sur ce désastre humain.

 

Une horreur nucléaire 

Le 26 avril 1986, le monde s'est figé. Le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl explosait, provoquant par la-même la plus grande catastrophe nucléaire de l'histoire. Cancers, problèmes cardiaques, malformation il reste difficile d'établir un bilan humain de cette catastrophe même 30 ans après.

 

Street art et court-métrage pour ne pas oublier

Le street artist originaire de Brisbane Guido van Helten s’est rendu à Tchernobyl en 2015 et a réalisé une fresque street art en hommage au photographe et reporter ukrainien Igor Kostin, premier homme a avoir immortalisé la catastrophe en images qui ont fait le tour du monde.

 



Aussi, pour commémorer ces œuvres et hommages, le réalisateur ukrainien Geo Leros dévoile un court-métrage poignant de six minutes qui retrace le paysage actuel de Tchernobyl et le travail de Guido van Helten effectué au cœur de la ville fantôime :



Il y remercie également toutes les personnes qui ont contribué à commémorer, immortaliser ou aider lors de ce désastre nucléaire.

 


Crédits photos: Facebook Geo Leros

+ de Street art sur Mouv’

/ le 27 avril 2016

Commentaires