Le smartphone en kit va devenir réalité

Par Augustin Arrivé / le 29 octobre 2013
Le smartphone en kit va devenir réalité
En annonçant avec repris l'idée du "phonebloks" (un smartphone en kit pour lutter contre l'obsolescence programmée), Motorola, filiale de Google, pourrait bien se refaire une place sur le marché du mobile.

 

Augustin Arrivé, de la rédac' du Mouv', espère pouvoir un jour plugger une yaourtière à son smartphone. Si vous voulez le soutenir, écoutez son sujet ci-dessous :

 

Nous vous en avions parlé le mois dernier : Dave Hakkens, un designer néerlandais, demandait le soutien des internautes pour développer son projet, "phonebloks", un smartphone en simili-légos, modulable à l'infini. Il s'agit pour lui de lutter contre l'obsolescence programmée. Lorsqu'une pièce devient vieillissante, pas la peine de changer tout l'appareil. Et si vous préférez tel ou tel écran/caméra/haut-parleur, vous ajoutez à votre phoneblok les éléments qui vous intéressent.

 

 

La nouveauté, c'est que Motorola Mobility, une filiale de Google, vient d'annoncer son intention de concrétiser l'objet. Il s'appellera Ara. Nous n'en sommes même pas au stade du prototype, mais l'annonce relance l'espoir du quasi-million d'internautes enthousiastes. Audrey Oeillet, journaliste spécialisée chez Clubic.com, pense d'ailleurs qu'ils seront mis à contribution : "Ce que voudrait Motorola, c'est motiver cette communauté à participer au projet Ara en concevant des modules auxquels la marque n'aurait pas pensé."

 

Pour l'instant, on n'a que la version en image de synthèse, mais c'est joli, non ? © Motorola

 

En ce sens, Ara se rapproche du principe d'Android, le système d'exploitation de ce même géant Google. Motorola ne donne qu'une structure de base et laisse aux consommateurs la liberté de s'en emparer et d'en faire à peu près ce qu'il veut. C'est ainsi qu'Android s'est développé jusqu'à devenir le système d'exploitation le plus utilisé sur smartphones et tablettes.

 

Les kits de développement d'Ara seront envoyés d'ici quelques semaines. La date de commercialisation, elle, n'est pas encore connue.

 

Pour lire le communiqué (en anglais) de Motorola, c'est par ici.

Et l'article sur le projet phonebloks est à retrouver en cliquant par.

 

 

Par Augustin Arrivé / le 29 octobre 2013

Commentaires