Le slip kangourou le plus cher du monde

/ le 10 octobre 2013
Le slip kangourou le plus cher du monde
Les fans de Breaking Bad ont cassé leur tirelire pour s'offrir costumes et accessoires utilisés dans la série. Lancée le 29 septembre sur internet, la vente aux enchères de 337 objets a rapporté près d'un million de dollars.

 

On imagine d'ici les échos de la salle des ventes : "Le lot n°66 est un slip kangourou de taille 42. 100% coton, avec surpiqure de fil blanc, liserés bleu et or à la taille, poche ventrale. Etat quasi neuf. Porté une fois dans le désert." 

Le slip de Walt © Screenbid.com
 

 


Libre à vous de le porter sous votre pantalon. Mais si l'on considère sa dimension patrimoniale, la place de ce slip est dans un musée.

C'est celui que porte Walter White (Bryan Cranston) dans le pilote de Breaking Bad, diffusé en 2008. Un slip adjugé 9 900 dollars (7312 euros.)





Fraichement couronnée aux Emmy Awards, Breaking Bad a pris fin (snif) il y a moins de deux semaines aux Etats Unis. Propriétés de Sony Pictures, ces 337 objets utilisés sur les tournages ont été mis aux enchères le 29 septembre sur screenbid.com.

Les plus fétichistes se sont précipités sur le slip, d'autres ont misé sur du solide. La Toyota rouge de Jesse Pinkman, (292.000 km, vendue en l'état) est partie à 7.200 $. Le caillou utilisé par Walter White dans un moment critique de la dernière saison s'est adjugé 650 $, l'ours en peluche de la saison 3 plus de 23.000 $.

Certains seaux de graisse estampillés Los Pollos Hermanos (à la composition "vraiment dégueulasse" d'après le descriptif) se sont arrachés à plus de 4.000 $.

Plus de 11.000 euros en quatre objets dont un seau vide et un caillou © screenbid.com
 
Mais le clou de la vente est un livre de poèmes, un exemplaire de Leaves of Grass de Walt Whitman, dédicacé "A mon autre WW préféré". L'objet joue un rôle crucial dans la série, ce qui explique sans doute son prix délirant : 65.500 dollars, soit 48.385 euros au dernier coup de marteau virtuel.
 
Livre clef © screenbid.com


Interrogé par Variety, le co-fondateur de screenbid.com se dit "ravi" de la vente, même s'il espérait récolter au départ plus de 2 millions de dollars. L'intêret pour ces enchères démontre en tout cas la dimension iconique que prennent aujourd'hui les séries télé.

A titre de comparaison, la cape d'Obi-Wan Kenobi portée par Alec Guiness dans les premiers Star Wars s'est vendue 104 000 $ chez le britannique Bonhams en 2007.

Suivez Sébastien Sabiron sur Twitter : (@sebsabiron)

/ le 10 octobre 2013

Commentaires