Le retour poussif de #BringBackOurGirls

Par Augustin Arrivé / le 19 décembre 2014
Le retour poussif de #BringBackOurGirls
Les islamistes de Boko Haram viennent de récidiver. Trente morts et un nouveau rapt gigantesque (au moins 185 personnes) dans un village du nord-est du Nigéria. Les preneurs d'otages ont kidnappé des femmes et des enfants. La mobilisation sur Twitter redémarre lentement.

 

C'était au printemps, autant dire il y a un siècle. L'enlèvement de plus de 200 lycéennes à Chibok, dans le Nord du Nigéria, avait ému la planète. Leurs mariages forcés, annoncés fièrement par les islamistes de Boko Haram quelques mois plus tard, avaient ravivé l'indignation générale. Sur Twitter, un hashtag réunissait l'humanité autour de la colère et d'un sursaut démocratique salvateur. Même Michelle Obama y allait de sa twittpic #BringBackOurGirls, retweetée 56.000 fois.

 

 

Nous voilà en décembre et Boko Haram sévit toujours. L'armée nigériane est trop peu nombreuse pour lutter, le président Goodluck Jonathan marche sur des oeufs, fatalement un nouvel enlèvement vient d'avoir lieu. 185 femmes et enfants raflés dans un autre village de la même région du Nord-Est, Gumsuri. Cette fois, la First Lady n'a pas bronché. Elle préfère poster une photo d'une statue de son chien en fil de fer :

 

 

D'une manière générale, le star-system traîne à réagir aujourd'hui. Le rapt date de dimanche, on ne l'a appris que ce jeudi 18 décembre, et aucune célébrité n'a encore posté son message. Et même si ces posts sur les réseaux n'ont peut-être pas d'incidence majeure sur le sort des victimes (ça n'a pas libéré les lycéennes du printemps), ils peuvent alerter l'opinion publique et exercer une pression sur les décideurs politiques. Seuls des inconnus (dont beaucoup de Nigérians) se sont réveillés :

 

 

 

 

 

 

Elle a raison Claire, vous êtes où ? Christiane Taubira ? Kanye West ? Emma Watson ? Justin Timberlake ? Ellen DeGeneres ? On ne vous entend plus sur le sujet...

 

La mobilisation #BringBackOurGirls, ce fut aussi une belle pelletée de photos bidons.

Photo de couverture : Cc FlickR Tagnon-on-tour

 

Par Augustin Arrivé / le 19 décembre 2014

Commentaires