Le rap en mode équipe de France de foot

/ le 06 juin 2016
Pour l'Euro, voilà l'équipe rap qu'il te faut !
Entre les incessantes blessures, les histoires de mœurs, de dopage présumé, Didier Deschamps ne sait plus où donner de la tête. Les rappeurs font alors office de relais, de consultants, allant de leurs propres expertises pour soutenir en chanson le sélectionneur de l'équipe de France de foot.

À quelques jours du coup d'envoi de l'Euro 2016 (France-Roumanie), personne n'est passé à côté du tacle glissé de Karim Benzema : « Deschamps a cédé sous la pression d'une partie raciste de la France. Il faut savoir qu'en France, le parti d'extrême droite est arrivé au deuxième tour. »  D'un point de vue technico-tactique « tu me dis oui tu ne la ramènes pas… » (Raggasonic) mais... n'oublie pas que "si un joueur va contre les valeurs de groupe, la sanction c'est la non-sélection ! " aurait pu marmonner le sélectionneur mais il reste « concentré » sur sa stratégie offensive...

« 220 sur le périphérique, normale j'avance en 4.4.2. Lucky Luke de la banlieue, ça tire en 4.4.2, dans l'équipe on joue toujours le titre en 4.4.2… » (Sinik – 4.4.2.)

« À la fin c'est nous qu'on gagne, c'est nous la Mannschaft» (Youssoupha - Mannschaft) L’aide n’est pas négligeable pour faire mentir la conjugaison du lyriciste Bantou qui n’a rien avoir avec la qualité allemande.

 

La défense


D’après nos rappeurs experts du ballon rond, il faut renouveler la confiance à notre portier qui évolue à Tottenham.

« J’prends du terrain, je le grignote, comme Hugo Lloris je pivote… » (Kaaris -  Je bibi)

 D’autres sont d’un autre avis… « J’suis l’gardien d’mon frère comme Mandanda enf..., f... Hugo Lloris » (Cahiips Taudis feat Lakass Moura). On croyait que depuis le temps de l’eau avait coulé sous les ponts, que l’histoire du fameux bus avait été enterré dans une casse automobile sud-africaine en 2010. Un an après, l’écho de Knysna résonne sous le sous le souffle du MC d’Aulnay-Sous-Bois :

« La France prise en otage par une paire de crampon, du 43 de Patrice Evra » (Sefyu Flow Efficace)

 Six ans après, le latéral gauche de l’équipe de France semble métamorphosé vu qu’il sert de cadre pour les jeunes pour qui c’est la première grande compétition. Ce n’est apparemment pas le seul à donner des conseils pratiques à nos très chers joueurs…

« Compte pas mes rimes comme mes Nike Air, a dit mon ami, tente pas des trucs que tu n’assumes pas frère : Adil Rami… » (Ol kainry & Jango Jack feat Tito Prince - Dany Dan - Youssoupha - Sachez-le)

Nos consultants font des constats esthétiques concernant la pilosité des Bleus : « On a dla beuh plus épaisse que les sourcils dAdil Rami… » (Dinos Punchlinovic PAWG) Ou s’improvisent coiffeurs : « Tu connais ltarif, valait mieux qujarrête, sinon jallais tous vous rendre chauve comme Jallet. » (TSR crew – Tu connais le tarif).

 

Le milieu de terrain

 

Dans l'axe, il y a ce meneur de jeu incontournable de 1,91m à la chevelure décolorée :

« Vas-y, tête à tête, moi j’t’attends, non j’parle pas, Sheguey, j’suis Black, frais, talentueux, un peu comme Paul Pogba… » (Gradur - Terrasser).

À côté de ce génie, il y a ce travailleur qui évolue de jour en jour au PSG.  Ce joueur multitâche fait la joie de nos commentateurs footballistiques  :

« Paris Saint-Germain, Matuidi Charo, attaquant, défense, Matuidi Charo, milieu de terrain, Matuidi Charo, même les diagonales, Matudi Charo… » (Niska  feat Rako, Birgi, Trafiquinté, Madrane – Freestyle PSG)

 

L'attaque

 

On veut du jeu porté vers l’avant avec des gestes techniques, du joga bonito… On veut entendre les célébrations, les bruits des filets après le passage de notre attaquant mexicain. « J'entends vos sons, l'impression d'voir André-Pierre Gignac qui twerk » (OlKainry Les Partiels de Punchline)

 

Le football est l’affaire de tous ! Poussé par cet l’élan populaire, tout le monde va de son pronostic pour que les Bleus puissent atteindre la victoire. Le 10 juin, lors du coup d’envoi ça sera : « Rencontre au sommet, TF1 retransmet, la crise sera cardiaque dans les foyers français, c’est moi qui arrache la qualification… » (Doc Gynéco -  Passement de Jambes)

 


Par Lansala Delcielo

Crédit photo : caputre d'écran clip Lartiste - Maestro

 

/ le 06 juin 2016

Commentaires