Le plus haut squat du monde en cours d'évacuation

Par Augustin Arrivé / le 28 juillet 2014
Le plus haut squat du monde évacué
Immortalisée par la troisième saison de "Homeland", la Tour de David, gratte-ciel jamais achevé de Caracas, est en train d'être évacuée. Ce squat, le plus haut du monde, sert d'abri à des milliers de Vénézuéliens.

 

190 mètres de haut, 45 étages : la Tour de David devait être le symbole du rayonnement économique de Caracas, abritant le principal centre des finances du pays, une sorte de Wall Street du Venezuela. Seulement voilà : en 1994, près de quatre ans après le début des travaux, la crise a frappé le pays. Plus de sous, alors le chantier s'est arrêté. Il n'a jamais repris.

Cette tour est aujourd'hui un gigantesque squat. Le plus haut de la planète. Les conditions de sécurité sont désastreuses : les quarante-cinq étages ne sont pas terminés et il manque des murs et des balustrades sur la plupart des niveaux. Sans parler des conditions d'hygiène déplorables, avec une eau courante quasi absente. Le gouvernement avait autorisé en 2007 l'implantation de quelques familles de sans-abris. Il est en train de revenir sur cette décision.

 

Evacuation en cours de la Tour de David, à Caracas © AFP, 2014

 

"Il ne s'agit pas d'une expulsion, il s'agit d'une opération coordonnée en accord avec les habitants de la tour", a expliqué Ernesto Villegas, ministre en charge de la transformation révolutionnaire de Caracas, interrogé par l'AFP. 1.156 familles survivent ici, et seulement 77 font partie de cette première phase de relogement. L'Etat s'est engagé à leur trouver un nouveau toit.

Au-delà du souci de ne pas laisser ces SDF dans la rue, Caracas va devoir faire face à des résistances potentiellement violentes. L'endroit a une réputation de tanière criminelle. Une semi-vérité colportée jusqu'aux Etats-Unis : les scénaristes de Homeland n'ont pas hésité à y cacher leur lieutenant Brody, junky en cavale dans la troisième saison de la série (diffusée l'an dernier).

 

La Tour de David dans "Homeland" et dans la réalité © The Telegraph, 2014

 

En réalité, les gangs ne sont pas si omniprésents et la tour abrite des écoles et des magasins bien plus accueillants. Les équipes de télévision ne se sont toutefois pas risquées à poser leurs caméras au milieu des courants d'air. Le tournage s'est déroulé à Porto-Rico.

 

Les premières images de la 4e saison de Homeland sont déjà disponibles par ici.

La situation politique du Venezuela est toujours très instable. Reportage par là.

 


 

Photo de couverture : Cc FlickR Saul Briceño B.

 

Par Augustin Arrivé / le 28 juillet 2014

Commentaires