Le Monde devient un quotidien du matin

Par Sébastien Sabiron / le 11 mai 2015
Le Monde devient un quotidien du matin
Le quotidien du soir lance sa matinale : une appli mobile offrant une sélection d'articles dès 7 heures du matin. Inspirée de Tinder, l'appli vous permet de zapper d'un glissement de doigt les sujets qui ne vous intéressent pas.

C'est une révolution (symbolique) pour Le Monde. Unique quotidien français à paraître l'après-midi, le journal lance La Matinale du Monde, une appli mobile disponible sur iOs et sur Android.

Si depuis quelques années, le web a bousculé la temporalité des publications (certains articles sont accessibles sur lemonde.fr avant la sortie du journal papier), le journal se positionne sur le créneau stratégique de l'info du matin. Et le résultat est plutôt bien foutu.


Chaque jour à 7 heures, l'appli propose une vingtaine d'articles, de vidéos et de brèves (rebaptisées "briefs") rédigés pendant la nuit par les journalistes du Monde. Une bonne part du contenu est exclusif à l'appli.

Environ un tiers sera gratuit, le reste sur abonnement (6,99 € par mois, 1,99 € pour le prix de lancement). Les abonnés à l'édition numérique du Monde auront accès à l'intégralité des articles.

                 Des "strips" humoristiques seront proposés quotidiennement / Capture d'écran Google Play


Afin de séduire un public plus jeune, l'appli s'inspire de l'interface de Tinder, le site de rencontre du moment. En quelques secondes, les lecteurs peuvent faire le tri entre les articles qu'il souhaitent lire et le reste.

Il suffit de balayer vers la gauche la carte de l'article qui ne vous intéresse pas pour qu'il soit exclu de votre panier. A terme, l'appli mémorisera les choix des mobinautes pour leur proposer du contenu adapté à leurs centres d'intérêt.

Info zapping / Capture d'écran App Store


Enfin, La Matinale du Monde prend en compte les nouvelles habitudes de consommation des médias. Une fois les contenus sélectionnés, ils sont accessibles hors connexion pour être consultés dans les transports.

Cette nouvelle appli prometteuse est cofinancée par le fonds Google pour la presse. En 2014, Le Monde a perçu 1 840 000 euros pour le développement de ses activités numériques.

 


 

Par Sébastien Sabiron / le 11 mai 2015

Commentaires