Le (modeste) retour de Pulp

Par Pierre Breteau / le 13 novembre 2012
Le (modeste) retour de Pulp
Le groupe n'avait plus joué une note entre 2001 et 2011. Les Anglais reviennent ce soir à l'Olympia pour plier le festival des Inrocks, mais ce n'est qu'un retour sur scène, sans nouveau disque.

>

 

Formé en 1978, Pulp est un groupe qui a souffert d'un déficit de notoriété jusque dans les années 1990. Entre temps, ils sortent un paquet de disques, qui ne fonctionnent pas, et ce malgré les honneurs de la BBC qui les fait jouer dans l'émission culte de John Peel. Selon Jean-Marie Pottier, journaliste à Slate.fr et auteur du livre Brit Pulp, s'ils n'ont pas rencontré le succès auparavant c'est surtout qu'ils "se sont tenus à l'écart des modes pendant toutes les années 1980".

En 1994 ils commencent à percer avec un titre de leur disque His'n'Hers, My Legendary Girlfriend.

 

 

Un des groupes phares de ce qui sera la Brit Pop a enfin droit à la reconnaissance, et plus encore dès 1995 avec leur disque Different Class. Sur ce disque, se trouve le morceau Common People ou Disco 2000, de vrais gros succès critiques et populaires. Le fait que le groupe perce finalement est dû au fait que Jarvis Cocker – leader et compositeur – "a simplifié son écriture et collé un peu plus à la mode du moment", explique Jean-Marie Pottier.

 

 

Après Different Class, le groupe de Sheffield enchaîne les tournées et les dates pendant presque trois ans. Trois années après lesquelles ils sortent leur This Is Hardcore, bien éloigné de leurs influences du début. Mais un disque très épuré, très pop et avec des textes très noirs voire ironiques comme les affectionne Jarvis Cocker. Dans le titre Help The Aged, le chanteur continue d'écrire sur les relations sociales, celles avec les retraités en l'occurence.

 

 

Trois années (à nouveau) après, le groupe présente son dernier disque. Son dernier pour le moment puisqu'il n'y en aura plus après : We Love Life. En 2001, il sonne comme un pamphlet écologico-décalé. Après la courte tournée qui accompagne la sortie du disque, le groupe cesse toute activité.

De son côté Jarvis Cocker se lance dans des projets plus personnels, parfois non musicaux. Il sort aussi quelques disques, dont un disque de bruitages en 2010, mais c'est une autre affaire.

 

> Crédit photo CC FlickR MrPstr

 

Par Pierre Breteau / le 13 novembre 2012

Commentaires