Le futur, c'est déjà demain

Par Sébastien Sabiron / le 06 octobre 2015
Le futur, c'est déjà demain
Le 21 octobre 2015 sera à marquer d'une pierre blanche. C'est à cette date que Marty et Doc font leur "Retour Vers le Futur" dans le deuxième volet de la trilogie. L'occasion pour les marques de prévoir de futur gros bénéfices.

"Nom de Zeus Marty !" s'écrierait sans doute le Doc Emmett Brown de 1985 s'il découvrait comment le monde a évolué. En 2015, toujours pas de hoverboard, de DeLorean à convecteur spatio-temporel, ni de réhydrateur de pizzas miniatures

A la place, on a Daesh, Nadine Morano et Jean-Marc Morandini (présenti pour remplacer le Grand Journal).

Au début de Retour Vers le Futur 2, Doc informe Marty McFly que sa déscendance est en danger. Pour éviter à son fils (pas encore conçu) de sombrer dans la délinquance, Marty doit se rendre dans le futur, précisément le 21 octobre 2015




Les marques entendent bien profiter de cet anniversaire (celui, dans la vraie vie, des 30 ans de la trilogie) pour relancer la machine à cash.

Universal Pictures annonce un bon vieux coffret DVD/Bluray, avec toute une floppée de bonus dont un tout nouveau court métrage : Doc Brown Sauve le Monde. Le teaser a été dévoilé il y a quelques jours.
 




Atteint de la maladie de Parkinson, Michael J. Fox (aka Marty McFly) n'apparaît pas dans le court métrage. Aucune chance non plus de voir un jour un reboot de Retour Vers le Futur. Robert Zemeckis, réalisateur de la saga et détenteur des droits s'y oppose fermement. Ce refus obstiné "rend dingue" Universal, furieux de voir ce jackpot garanti lui échapper.

Les fans parisiens se consoleront avec la rétrospective que le Grand Rex consacre à la trilogie. Universal propose aussi un hilarant trailer des Dents de la Mer 19, référence directe à Retour Vers le Futur 2, quand Marty McFly se fait surprendre par un hologramme de requin.
 


JAWS 19 - Trailer - Retour vers le Futur II... par Eklecty-City

 

La Nike Mag dispo le 21 octobre ?

La fameuse sneaker à laçage automatique du film a été annoncée par Nike pour 2015. En 2011, le fabricant l'avait rééditée, mais sans les "Powerlaces". Si Nike ne donne aucune information précise sur ses chaussures, les sites spécialisés misent sur un lancement mondial le 21 octobre.

La Nike Mag OG © Universal Pictures


En revanche, si vous cherchez la paire originale portée par Michael J. Fox dans le film, plus la peine de rêver. Elle vient tout juste d'être vendue aux enchères pour la modique somme de 85.000 dollars.


Pepsi Perfect au rendez-vous

Parmi les prédictions de Retour Vers le Futur 2, uniquement prétextes à des placements de produits, on se souvient de Marty obtenant un Pepsi dans un distributeur futuriste. Le fabricant de soda va bel et bien sortir son "Pepsi Perfect". Il en fait la promo dans une fausse pub rétro-futuriste plutôt dans le ton de la saga.


Cette bouteille ne sera produite qu'à 6.500 exemplaires, distribués sur internet. Et à moins que le sucre vienne à se raréfier dans l'avenir, le prix n'a rien de futuriste. La bouteille sera vendue 20,15 dollars l'unité. Ouch.

Et le hoverboard, nom de Zeus ? 

Sans doute la plus grande déception de ceux qui ont grandi avec la saga, le skateboard volant reste encore un fantasme en 2015. L'an dernier, on avait vraiment voulu y croire en découvrant cette vidéo de célébrités essayant le hoverboard d'une mystérieuse société "HuvR". Pas de bol, c'était un fake orchestré par le site Funny or Die.


Au gré des hoax et des fausses joies, on a fini par se faire une raison. Malgré tout, plusieurs sociétés tentent vraiment de développer ce skate anti-gravitationnel.

Soutenue par le skater Tony Hawk, la société Hendo a levé plus de 500.000 dollars sur Kickstarter. Son hoverboard fonctionne sur une surface électromagnétique, de même que celui du constructeur automobile Lexus. Ça fait de jolies images, mais il faut être blindé pour se construire le skatepark (avec rails aimantés planqués sous la surface).
 


Il existe pourtant un hoverboard vraiment fonctionnel, qui fait l'objet d'une campagne de crowdfunding. Cette planche là a du style et peut atteindre les 25 km/h selon la startup qui la développe. Sa seule faiblesse : elle ne lévite pas, elle roule. Bienvenue en 2015, Marty.

 

 


 


Images d'illustration © Universal Pictures

Par Sébastien Sabiron / le 06 octobre 2015

Commentaires