Le fils de Luke Skywalker décapité un peu vite

Par Augustin Arrivé / le 05 septembre 2013
Le fils de Luke Skywalker décapité un peu vite
C'est l'histoire d'un hoax planétaire significatif de l'ampleur des attentes autour du prochain Star Wars. John Williams, le compositeur de la saga, aurait spoilé le scénar' de l'épisode VII. Ce n'était qu'une blague, mais Internet s'est affolé.

 

Le week-end dernier, John Williams, compositeur génial aux cinq Oscars, donnait un récital au Hollywood Bowl de Los Angeles, avec le concours de l'orchestre philharmonique de la ville. Le thème des Dents de la mer précédait Indiana Jones et Harry Potter. Julie Andrews (Mary Poppins) causait entre les morceaux. Et des centaines de fans de la Guerre des étoiles pointaient dans la nuit des sabres laser multicolores :

 

Les principaux thèmes de Star Wars par John Williams, samedi dernier à Los Angeles

 

Car ce soir-là en effet, l'événement venait tout droit d'une galaxie très lointaine. Johnny proposait quelques partitions classiques des aventures de C-3PO et R2D2. Pour entendre celles de l'épisode VII, il a donné rendez-vous aux fans l'an prochain, en assurant qu'il travaillait dessus ardemment avec JJ Abrams. Discours rapporté par le Los Angeles Times. Soit. Nous attendrons patiemment.

 

Et puis subitement, cette autre phrase, rapportée sur twitter par Eric Goldman un journaliste d'IGN, un site américain d'infos geeks, présent dans la salle :

 

Je vais vous jouer des trucs du prochain film. Le morceau principal s'intitule "la scène où le fils de Luke se fait décapiter"

 

Quewwa ? Le seigneur Williams viendrait-il de balancer un énorme spoiler ? On sait que la nouvelle trilogie devrait se concentrer sur les rejetons d'Han Solo, de Leia Amidala et de Luke Skywalker, mais à aucun moment il n'a été question que Skywalker 2xJunior se fasse zigouiller façon Game of Thrones.

 

Les sites de fans s'emballent. Tous reprennent la nouvelle. Le britannique Jedi News se demande légitimement s'il s'agit d'une plaisanterie, tout comme l'Américain StarWars7News, spécialisé dans l'attente du septième film, ou bien The Force.net qui vire visiblement du côté obscur quand il s'agit d'un scoop. Je vous épargne une liste longue comme le bras.

 

En France, AnakinWeb dégaîne son post, avant de passer le relai à des sites plus généralistes, tendance pop-culture comme DeviensGeek.fr, Melty.fr, Gizmodo... Moi-même, je sursaute et suggère de donner l'information ici-même, sur lemouv.fr. Retour sur twitter, donc, pour récolter des réactions. Et là, surprise : aucun autre spectateur présent ce soir-là dans le Hollywood Bowl (pas même le basketteur Kobe Bryant) ne parle de cette révélation fracassante :

 

 

 

 

En réexaminant les sites précédemment cités, on se rend vite compte que l'ensemble des articles reprend à l'unisson le seul tweet d'Eric Goldman. Ce fameux @EricIGN aurait-il une ouïe de droïde ? En fait, non, ce n'était qu'une blague. D'ailleurs, son message suivant était assez transparent :

 

Williams a dit en réalité "la prochaine fois qu'on se verra, je pourrai peut-être vous jouer les premières musiques du prochain film".

 

John Williams n'avait donc jamais annoncé la mort du petit marcheur du ciel. Ce Star Wars tant attendu affole tellement la planète que la moindre bribe de rumeur devient une breaking news. En début de semaine, Benedict Cumberbatch (bientôt à l'affiche du Cinquième pouvoir, le film sur Wikileaks) a été obligé de s'exprimer pour démentir des bruits qui le donnaient au casting de l'épisode VII. La réalité, c'est que nous ne saurons rien avant 2015. Seuls JJ Abrams et les studios Disney connaissent la vérité.

 

Par Augustin Arrivé / le 05 septembre 2013

Commentaires