Le créateur du eBay de la drogue risque la prison à vie

Par Sébastien Sabiron / le 05 février 2015
Ross Ulbricht, 30 ans, fondateur de "Silk road", est accusé d'avoir commandité six meurtres, blanchi de l'argent et amassé 18 millions de dollars grâce au trafic de stupéfiants. Jugé à New York depuis le 14 janvier, il risque la détention à perpétuité.

L'horizon s'assombrit de jour en jour pour Ross Ulbricht. Mardi 4 février à New York, les jurés l'ont reconnu coupable de sept chefs d'accusation, dont trafic de stupéfiants, blanchiment d'argent, entreprise criminelle et piratage informatique.

"Consultant en investissement". Le profil Linkedin de Ross Ulbricht / Capture d'écran


Avant son arrestation en octobre 2013 à San Francisco, Ulbricht avait amassé selon l'accusation plus de 18 millions de dollars gràce à Silk Road, le plus grand marché de la drogue sur internet. Créé en 2011, Silk Road était hébergé sur le "Deep Web", inaccessible depuis les moteurs de recherche traditionnels.


Fermé plusieurs fois par le FBI, puis réapparu sous d'autres formes, Silk Road aurait enregistré plus d'un million de transactions de drogues en 3 ans, pour un montant avoisinant les 200 millions de dollars selon l'accusation. Le site garantit l'anonymat des acheteurs et des vendeurs, grâce à des transactions en Bitcoins.

Silk Road drogue en bitcoins / Capture d'écran

 

Meurtres sur commande

Comme Silk Road est un endroit sympa, on peut aussi y acheter des faux papiers, des tutoriels pour pirater des distributeurs automatiques, des armes ou les services de tueurs à gage. Ross Ulbricht est accusé d'avoir commandité six assassinats dans son entourage pour protéger le secret entourant les transactions du site.

Une version contestée par la défense et la mère de l'accusé, rien n'indiquant que ces meurtres aient eu lieu.


La justice américaine déclare 'coupable' le... par euronews-fr

 

A l'ouverture de son procès mi-janvier, Ross Ulbricht (alias Dread Pirate Roberts, son pseudo en ligne) a plaidé non coupable des sept chefs d'accusations retenus contre lui. Preet Bharara, le procureur fédéral de Manhattan veut faire de ce procès un exemple :

L'anonymat présumé du dark web n'est pas un bouclier protégeant des arrestations et des poursuites [...] L'arrestation et la condamnation d'Ulbricht - et notre saisie de millions de dollars de bitcoins Silk Road - doivent envoyer un message clair à quiconque essaie d'opérer une entreprise criminelle en ligne.


 


 

Par Sébastien Sabiron / le 05 février 2015

Commentaires