Le coup de Vald au Vélodrome déchaîne les passions

/ le 27 juin 2017
Le coup de Vald au Vélodrome déchaîne les passions
La polémique enfle sévère...

Vendredi 23 juin, Vald était à l'affiche du festival Marsatac à Marseille. Juste avant son concert le rappeur en a profité pour se balader dans les tribunes du Vélodrome (reservé aux artistes du festival) avec le seul maillot qu'il ne faut jamais mettre dans ce stade et dans Marseille tout court : celui du PSG... Dans le but d'enregistrer une petite vidéo pour la promotion du festival pour le média musical Sourdoreille.


Il a même décidé de poster une photo sur son Insta avec comme légende : Alllléééé l'OM, oui le roi du troll a encore frappé. Sauf que Vald qui n'est ni fan de foot ni supporter du PSG, n'a peut-être pas réalisé l'ampleur de son geste. Puisque depuis 3 jours, sa photo enflamme vraiment le web mais pas que... En effet, la société Arema qui gère la gestion du stade avait pour intention de porter plainte contre le rappeur pour empêcher que la fameuse vidéo soit publiée.

Face à cette pression de "toute la ville", les organisateurs du festival ont demandé à Sourdoreille de renoncer à la diffusion de la vidéo de Vald. Le média forcément attristé par cette histoire, a accepté à contre coeur et s'en explique dans un long communiqué.

On comprend aisément que cela ne plaise pas à la Mairie de Marseille ou au Vélodrome. Mais, dans une démocratie, on ne devrait simplement pas pouvoir empêcher un artiste de s’exprimer et un média de pouvoir produire des vidéos, le tout, en respectant le cadre légal.


 

Bengous, un personnage devenu incontournable dans la ville de Marseille a aussi poussé son gros coup de gueule pour la vidéo de Vald. Et le rappeur d'Aulnay Sous-Bois prend très cher.

 

On espère que la situation ne va pas trop dégénérer et que pour la prochaine date de Vald à Marseille les choses se passeront "à la bien".

 


Crédit photo : Vald / Facebook 

+ de Vald sur Mouv'

 


/ le 27 juin 2017

Commentaires