Le carnet de bord des playoffs NBA (ep. 10) : Les Warriors, champions mon frère

Par Julien Bihan / le 14 juin 2017
Le carnet de bord des playoffs NBA (ep. 12) : Les Warriors, champions mon frère
LeBron James, Kyrie Irving, Magic Johnson, Zinedine Zidane, Gucci Mane et Vin Diesel n’ont rien pu faire pour vaincre les Warriors. Golden State est champion NBA 2017. Débrief final

Super Saiyan : KD, « put a ring on it » 

Kevin Durant face à LeBron James. Les deux ailiers les plus étincelants du circuit s’affrontaient lors de ces finales NBA. En juin 2012, leur chemin se croise une première fois au même stade de la compétition. Boosté par un KD à 36 points, OKC remporte le premier match face à Miami… Mais ce sera tout. LeBron James récupère son premier titre NBA, celui qu’il était venu chercher en quittant l’Ohio pour South Beach. LeBron James a 27 ans, Kevin Durant en a 23. Défait, l’enfant de Washington se console de longues secondes dans les bras de sa mère. Pour évoluer, il n’a pas d’autres choix que de vaincre en finale le numéro 23. Ce duel nourrit sa carrière :

Depuis 2012, c’est le seul gars qui peut me regarder les yeux dans les yeux.


 

Lors du "game 5", Kevin Durant tombe une nouvelle fois dans les bras de sa mère. Ivre de joie. « Tu l’as fait ! » crie Wanda Durant à son fils. Il l’a fait ! Redoutable artificier offensif (35,2 points de moyenne sur les finales) et solide rempart en défense (1,6 contres et 1 interceptions par match), KD et ses longs bras angoissent les Cavaliers depuis le premier jour du mois de juin. La carte Golden State qu’il tire à l’intersaison lui aura permis « d’avancer à la case trophée O’Brien en passant par le titre de MVP des finales ». Bingo !

 

La fulgurance : L’homme à tout faire

Match 3, 3ème quart-temps, Quicken Loans Arena. Kevin Durant échoue à 3 points, Kevin Love dévie le cuir pour LeBron James. Le symbole de l’Ohio remonte le parquet sereinement. Face à Klay Thompson, il accélère, enclenche un bond puis se retrouve face à un dilemme. Pause ! Il doit analyser la situation :

Tristan est marqué donc je ne peux pas lui faire de passe, et mon corps semble trop loin du cercle pour scorer. Je ne peux pas retomber sur mes appuis non plus sinon les arbitres vont me siffler un « marché ». Mais que dois-je faire ? 


 

Le Cavalier tranche en un battement de cils. Il se passe lui-même le ballon avec la planche et écrase un dunk titanesque sur son coéquipier. Passe, rebond, points… Facile.

 

Trashtalk : David West et Tristan Thompson, de la haine à l’amour…

À la fin du deuxième quart-temps, Cleveland se retrouve mené de 15 points. Kyrie Irving s'emploie pour faire recoller sa franchise au score et file au lay-up en vain. Déterminé, il saute sur le rebond cueilli par David West. Les deux joueurs ont la main sur le ballon et ne comptent pas lâcher un nanomètre à leur adversaire. L’intérieur de Golden State se démène avec l’autorité de ses 2,06 mètres et finit par écarter le poids mouche Irving. Tristan Thompson joue lui dans la même catégorie que David West et débarque au secours de son coéquipier. Ils se retrouvent front contre front. En temps réel, l’échange semble tendu. Au ralenti, les deux colosses sont tellement proches qu’ils s’échangent de vrais baisers. C’est mignon.

 

La petite histoire : Dahntay Jones, Cavalier mais fauché

Sur le banc de touche de Cleveland, Dahntay Jones prend sa place au bout du bout. À 36 ans, le vétéran ne joue que très peu. Généralement, il entre sur le parquet lorsque l’enjeu disparaît à cause d’un écart trop important. Malgré tout, l’homme reste nerveux. Lors des playoffs, le Cavalier a réussi la performance de récolter trois fautes techniques. Pour beaucoup de joueurs NBA, leur salaire aux multiples « 0 » permet largement de couvrir ces petits écarts de conduite. Pas tous. À Cleveland Dahntay Jones ne touche que 9 127$ par mois, un salaire qui reste confortable. Mais le coût d’une faute technique s’élève à 3 000$, du coup, il ne lui reste que 127$... Raide.

Le remplaçant s’est placée sous la protection de LeBron James et des ses 31 millions de dollars annuel. Après l’exclusion de son coéquipier face à Toronto, le King répond :

Je lui ai assuré que je payerai l’amende avant de savoir de quoi il s’agissait. Peu importe. Puis j’ai dit : « Écoute Dahntay, ça suffit. Arrête de te faire exclure contre Toronto, sinon je vais arrêter de payer tes amendes [rires, ndlr]. Mais oui, il n’a pas à s’en inquiéter.


 

Si jamais, vous attrapez une prune pour stationnement gênant, demandez à LeBron… Mais Jones récidive. Face à Golden State, il s’en prend à Kevin Durant et se fait mettre à l’amende par l’arbitre. Fan de Cleveland, Ricky Smith a trouvé la solution… Le crowdfunding. Ses mots sont simples :

Donnez si vous voulez, donnez si vous pouvez, donnez comme bon vous semble. Mais au bout du compte, nous le devons à Dahntay Jones, à la ville de Cleveland et aux Cleveland Cavaliers de tout faire pour défendre nos terres.


 

Ricky n’a récolté que 365$, c’est un début.

 

 

Le temps mort d’Internet : Nike répond aux « haters » pour Kevin Durant

Déjà prodigieux à l’université, Kevin Durant se situe depuis son plus jeune âge sous le feu des projecteurs. Une attention qui vacille constamment entre bienveillance et animosité. Son physique longiligne, son caractère introverti, ses choix clivants ; KD a été disséqué sans Bétadine. Sa réponse… Devenir MVP des finales NBA. De quoi réaliser un spot parfaitement viral pour Nike et ses réseaux sociaux.

 

La bande-son de la semaine : L’éternel recommencement de la NBA

« Voilà, c’est fini »… La voix en mue de Jean-Louis Aubert aurait pu parfaitement convenir pour marquer la fin de la saison des crossovers, des joutes verbales, de retournements de situation, des transferts intempestifs, des bêtises de JaVale McGee … Ce florilège d’émotions propre au formidable spectacle qu’est la NBA. Mais en réalité, le cheveux sur la langue de Youssoupha semble plus pertinent car rien ne s’arrête, tout recommence.

 

 



 

Crédit photo : Jesse D. Garrabrant / Getty Images

+ de NBA sur Mouv'

Par Julien Bihan / le 14 juin 2017

Commentaires