Le bulletin scolaire de... 6ix9ine

Par Raphaël Da Cruz / le 13 janvier 2018
Le bulletin scolaire de... 6ix9ine
Le grand monde du rap américain est un groupe scolaire, avec ses nouvelles têtes, ses diplômés, ses profs... Chaque semaine, Mouv' vous propose le portrait d'un ces personnages. On commence avec 6ix9ine, le phénomène du moment.

Pseudo : 6ix9ine (parfois Tekashi, ou Tekashi69)

Vrai nom : Daniel Hernandez

Âge : 21 ans

Adresse : Bushwick, Brooklyn, New York

Affiliation : Scum Gang

Label : Aucun

Signes distinctifs : cheveux teints de toutes les couleurs, et plusieurs « 69 » tatoués sur le corps

 

Présentation générale

C'est l'un des nouveaux de l'école, et il a déjà fait parler de lui pour des bonnes et des mauvaises raisons. 6ix9ine est tout à la fois un étudiant prometteur et un élément perturbateur risquant l'exclusion. D'ailleurs, au collège, Daniel Hernandez s'est fait virer alors qu'il était en 8th grade, l'équivalent de notre classe de 3e. Cette même année, son père fut tué alors que 6ix9ine n'avait que 13 ans. De cette mort, le rappeur a révélé à l'un des journaux de l'école, MassAppeal, en tirer une colère lui donnant envie d'être un méchant plus qu'un super héros : « Je n'essaie pas de sauver quoi que ce soit. Je détruis tout ce qui se trouve sur mon chemin ». Sa musique reflète ce chaos interne : elle est bruyante et outrancière.

 

 

 


 

Géographie

11/20

Bien qu'il vienne de New York, 6ix9ine défie les lois qui devraient faire de lui un rappeur dans la grande tradition de sa ville d'origine. C'est en même temps une constante depuis quelques années : le rap new-yorkais est devenu perméable aux autres tendances du rap US, de Houston et Memphis avec le A$AP Mob à la drill de Chicago avec des rappeurs comme Don Q. S'il cite rarement son quartier dans ses morceaux, 6ix9ine est pourtant bien un rappeur de Brooklyn, dont les artères et bâtiments sont reconnaissables dans ses derniers clips, avec des mecs mettant des quad en "i", ou en "wheelie"  comme il dit dans Gummo . Autre signe de territorialité, il convie sur son dernier single « KeKe » le rappeur du Bronx A Boogie wit da Hoodie, et Fetty Wap, voisin du New Jersey.

 

Expression écrite

05/20

Pour le moment, 6ix9ine est un élève assez limité dans ses propos. Ses textes sont de véritables déclarations de guerre, déclinant toutes sortes d'armes à feu. Il prend les habits d'un tueur fou, de manière grossière, mais parfois créative : sur POLES1469 de son camarade Trippie Redd, 6ix9ine compare par exemple l'impacte d'une balle dans le crâne à l'évent d'un dauphin. Son écriture n'a rien de fulgurante, et c'est d'avantage dans l'énergie de son interprétation qu'il se démarque.

 

Expression orale

13/20

La discipline dans laquelle 6ix9ine brille, c'est l'interprétation hurlée. Avant de commencer le rap, 6ix9ine a été influencé par son grand frère, auditeur de heavy metal. Il en a gardé son goût pour un rap nerveux et une diction hachée, le rapprochant involontairement d'anciens élèves comme Waka Flocka Flame, Bone Crusher, ou même les inséparables éléments perturbateurs d'Onyx. Cette manière de crier ses textes le contraint à ne pas faire des acrobaties incroyables en termes de flow, même si sur ses derniers titres Kooda ou KeKe, il reprend avec ses braillements le flow de Juvenile dans Back That Azz Up . Un récent post Instagram le montre s'essayer à un chant plus posé, ce qui indique sans doute qu'il cherche de nouvelles pistes d'interprétation.

 

Musique

12/20

Tekashi aime les ambiances sombres et torturées. Son tube Gummo flirte avec les fréquences étranges travaillées par Pi'erre Bourne lors des cours de physique, qui donnent l'impression de passer dans le monde à l'envers de Stranger Things. Le piano urgent et la rythmique galopante de Kooda rappellent le style des bas fonds de Detroit, tandis que Hellsing Station ou Sinaloa installent des atmosphère saturées et stridentes. Il commence doucement à trouver son style, après avoir donné l'impression, entre 2014 et 2015, de copier sur ses voisins de classe : 4769 , Pimpin et ScumLife sonnaient comme comme de la trap relativement générique. 6ix9ine montre donc une oreille affûtée pour le choix de ses instrumentaux, mais il lui reste encore à affirmer une véritable esthétique musicale.

 

Chimie

06/20

Malgré son apparence psychédélique, 6ix9ine parle assez peu de substances chimiques dans ses chansons. La seule poudre dont il est question dans ses textes est celle à canon. S'il évoque régulièrement la vente de drogues, il ne détaille pas cette activité, et mentionne vaguement le Xanax dans Kooda ou le crack dans Gummo. Le trappin', la vente de drogue, est plus un motif qu'un réel sujet chez 6ix9ine. Et il dit régulièrement en interview ne pas être un consommateur. Pas de quoi en faire un nouveau Jeezy, ni un Lil Peep, donc.

 

Mode / Stylisme

14/20

Souvent en survêtement unicolore ou en jeans slims troués, c'est surtout sa teinture arc-en-ciel et son dentier assorti qu'on remarque chez 6ix9ine. Derrière son look tapageur, le rappeur se pose dans ses entretiens comme un défenseur des marginaux, ceux qui ne rentrent pas dans les cases, par choix ou par contrainte. Et a expliqué au podcast No Jumper son style vestimentaire étrange par la débrouillardise dont il a dû faire preuve pendant sa jeunesse sans le sou : "Si je n'avais pas de quoi me payer des grandes marques à l'époque, alors je n'en ai pas besoin aujourd'hui". Il a aussi porté un temps des fringues floquées "HIV" par volonté de sensibiliser son entourage sur le SIDA et les rapports sexuels protégés. Au micro de DJ Whoo Kid, il a ainsi expliqué : "Les gens me demandent pourquoi j'essaie d'être positif alors que je rappe des choses si négatives. Si je rappais des trucs positifs, vous m'écouteriez ? ".

 

 

Arts plastiques & visuels

15/20

C'est l'une des disciplines dans laquelle brille 6ix9ine. C'est un jeune homme de sa génération, adorant les couleurs saturées, les références aux mangas gothiques et sanglants comme Hellsing ultimate et Tokyo Ghoul, comme dans son clip Hellsing Station, ou aux jeux vidéos, comme le clin d'oeil à GTA dans Yokai. En entretien, il affirme sans sourciller que ses clips sont les meilleurs, et qu'il y projette ses rêves de gosse. "[Dans les clips], tu peux faire ce que tu veux. Crée ton propre monde, soit qui tu veux être. Je suis Tekashi69, et je veux que mon univers soit totalement en feu", a-t-il affirmé à MassAppeal. D'ailleurs, c'est d'abord sur YouTube que 6ix9ine a partagé ses morceaux. D'abord sur le compte Fck Them, label slovaque, parfois relayé par un compte non officiel, Tekashi69, puis sur l'incontournable WorldStarHipHop, indiquant sans doute que sa musique est intimement liée à l'image. Ainsi, il n'a pas eu de compte sur SoundCloud avant octobre 2017.

 

Mathématiques

13/20

6ix9ine est en plein de buzz, et les chiffres sont éloquents. La chaîne du label Fck Them a bondi en nombre de vues à partir d'octobre 2017, lorsque le clip de Gummo a été mis en ligne. Entre septembre et décembre 2017, les consultations des vidéos du site sont ainsi passées de 5 millions à 50 millions, et les clips de 6ix9ine y sont pour beaucoup. Celui de Gummo compte aujourd'hui presque 84 millions de vues, et celui de son duo avec Trippie Redd, POLES1469 , 46 millions. Enfin, son autre vidéo la plus populaire, celle de Kooda, postée sur WorldStarHipHop, a atteint les 50 millions de vues. Au classement SoundCloud, où il n'a ouvert un compte officiel que depuis octobre dernier, Gummo  et Kooda sont encore aujourd'hui à la première et troisième place, avec respectivement 39 et 18 millions d'écoutes. Conséquence : dans le classement Billboard américain des titres rap les plus joués en radio et streamés, Gummo est parvenue jusqu'à la cinquième place fin décembre 2017.

 

 


 

Comportement / Vie scolaire

8/20

De son look à sa musique, 6ix9ine a l'air d'un vilain tiré d'un manga psychédélique. A tel point qu'il est devenu un meme en 2017. Le problème, c'est que son attitude erratique le rattrape. Zillakami, rappeur avec qui il a collaboré, a fait une sorte de #balancetonporc en dévoilant sur le net une photo du rappeur datant de 2014. On y voit une jeune fille, à moitié nue, très vraisemblablement mineure. Des documents judiciaires confidentiels ont également fuité, indiquant que 6ix9ine a été poursuivi pour détournement de mineure, accusations pour lesquelles il a plaidé coupable, et dont il attend le jugement fin janvier – il risque au mieux trois ans de conditionnelle, au pire trois ans de prison. Ces révélations ont amené Zillakami, mais aussi Trippie Redd, à prendre leurs distances avec 6ix9ine. Malgré tout, Tekashi essaie de faire amende honorable. D'abord dans ses prises de position. Lui et ses potes ont appelé leur groupe Scum Gang en détournant le sens du mot "scum" (qu'on pourrait traduire par "merde" , moins que rien, sans moralité) derrière l'acronyme "Society can't understand me", "la société ne me comprend pas" . Récemment, il a également distribué de l'argent à des élèves d'un collège de son quartier pour leur déjeuner.

 

Avis du conseil de classe

Après quelques premiers résultats plutôt encourageants, 6ix9ine doit maintenant présenter un exposé personnel convaincant. Il travaille actuellement sur Day69, un premier album qu'il enregistre pour l'instant en indépendant, sans la bourse scolaire fournie par une grande maison de disques. Lors de son oral chez NoJumper, 6ix9ine a affirmé crânement à son interlocuteur Adam22 qu'il était LE rappeur new-yorkais incarnant une nouvelle génération : "Beaucoup de gens ont peur, mais ils vont succomber à ma musique". A lui de le prouver lors du prochain examen.

 


 

Crédit photo : Shareif Ziyadat / Getty Images

 

Par Raphaël Da Cruz / le 13 janvier 2018

Commentaires