Le bulletin scolaire de... 21 Savage

Par Raphaël Da Cruz / le 07 avril 2018
Le bulletin scolaire de... 21 Savage
Et si les nouvelles têtes du rap américain était les élèves d'une école ? Que seraient leurs résultats dans leurs différentes matières ? Que dirait leur conseil de classe sur leurs performances ? Voici le bulletin de notes de 21 Savage.

Pseudo : 21 Savage

Vrai nom : Shayaa Bin Abraham-Joseph

Âge : 25 ans

Adresse : Atlanta, Géorgie

Affiliation : Slaughter Gang

Label : Epic

Signes distinctifs : une dague tatouée sur le front, entre les deux yeux, en mémoire de son petit frère Tayman, abattu dans un règlement de compte, qui avait le même tatouage, inspiré de Tony Montana dans Scarface.

 

Présentation générale

C'est le genre de bonnes surprises qu'apprécie voir l'équipe pédagogique. Car sur le papier, 21 Savage réunissait tout pour être un cancre et un élément perturbateur. Dès la cinquième, la vraie, Shayaa se fait virer du collège pour possession d'armes à feu, et passera quelques temps dans une établissement pénitentiaire pour mineurs. Il lâche l'école deux ans plus tard, et commence des activités illégales (vente de drogue, cambriolages). Surtout, la mort fauche son entourage : un de ses oncles est tué sous ses yeux lors de son enfance, et quelques années plus tard, c'est son frère qui mourra dans une fusillade liée au trafic de drogue. Une violence qui va aussi l'atteindre dans sa chair : en 2013, le jour où il souffle sa 21ème bougie, il prend six balles, et en ressort miraculeusement en vie. Pas son pote Larry et la mère de celui-ci, présents dans le même véhicule criblé de plombs.

Pourtant, tous ces événements ont nourri le parcours scolaire de 21. Ces expériences traumatisantes l'ont, si l'on en croit sa musique, transformé en spectre vengeur prêt à tuer ses opposants. Il a développé une personnalité, une esthétique significative, sans se laisser happer par les appels de la rue et de son passé.

 


Géographie

17/20

« Sale pute je viens du 6, je mange de la soul food, pas chez Benihanas ». 21 Savage est un enfant de la banlieue est d'Atlanta, la fameuse « zone 6 » proclamée par Gucci Mane. La deuxième mixtape de 21 s'appelle d'ailleurs Free Guwop, en hommage à cette figure tutélaire et seigneur de ce duché, comme pour lui prêter allégeance. Tout dans la musique et le folklore de 21 Savage respire sa région d'origine, de ces trap houses régulièrement présentes dans ses clips à son argot.

 

Expression écrite

13/20

C'est l'une des matières dans laquelle 21 Savage ne cesse de progresser. Après les brouillons de ses premières mixtapes The Slaugther Tape, Free Guwop et Slaughter King, Savage Mode présentait son personnage de salopard, faisant danser le Milly Rock à ses diamants sur son poignet, méfiant avec tout le monde, capable de passer d'un élan de romantisme à un comportement de pervers narcissique en deux couplets dans Feel It. Au-delà de quelques images fortes (« Seen my niggas in a hearse, I Stevie Wonder-ed why ») et de son interprétation dépourvue de tous sentiments, son écriture était encore peu fouillée. Avec Issa Album, 21 Savage a peaufiné ses textes, malgré quelques creux. Dans Close My Eyes, il revoit les fantômes de ses meurtres passés dès qu'il essaie de dormir la nuit tombée, ou dans Dead People, il croit apercevoir des démons à chaque gorgée de codéine. Surtout, à plusieurs reprises, il fait aussi dans le commentaire social. Dans Baby Girl, il s'imagine allumer un raciste s'il avait été à la place de Rosa Parks. Plus loin, avec Nothin New, il met en perspective les comportements criminels de certains afro-américains avec le racisme subi par cette communauté depuis des siècles. Ce qui ne l'empêche pas, dans My Choppa Hate Niggas, tiré de son exposé commun avec Offset, de dire que qu'il « appelle sa mitraillette KKK parce qu'elle déteste les renois », et de comparer l'empilement de cadavres qu'il a créé au bilan des morts de Game of Thrones.

 

Expression orale

15/20

Après des premières prises de parole plus énergiques sur ses premières mixtapes, 21 Savage est arrivé sur son exposé Savage Mode avec cette voix basse, ce ton presque murmuré, impassible et froid. Un choix qui lui a permis de marquer sa différence avec ses camarades de classe. Souvent classé par méprise (et mépris) parmi les « mumble rappers », 21 est au contraire un rappeur compréhensible, articulant chacune de ses menaces avec assez de clarté pour faire passer son message, ponctuées d'ad-libs balancés du bout des lèvres, dont le fameux « twenty one ». D'autant que derrière ce ton monocorde, le flow de Young Savage est loin d'être apathique : ses placements sont ceux d'un faux lent, capable de rouler, rebondir sur l'instrumental, à son rythme, sans faire preuve d'effort excessif pour prouver qu'il sait le faire. Une nonchalance qu'on retrouve régulièrement dans les émotions froides qu'il essaie de retranscrire, même si l'enthousiasme de Dip Dip, les petits excès de folie de Mad High et Bad Guy, ou la mélancolie de Nothin New, montrent qu'il sait aussi user d'autres registres avec sa voix abîmée par la codéine.

 

Musique

14/20

Dès ses premières démonstrations, 21 Savage a planté le décor : une quintessence trap, avec des mélodies mineures, inspirées de films d'horreur, rappelant presque la musique du Three 6 Mafia des débuts, il y a de ça vingt ans. Mais c'est sur les mélodies dissonantes, désaccordées, et presque titubantes de Metro Boomin qu'il a trouvé un espace idéal pour s'exprimer, et ce dès Savage Mode en 2016. Metro Boomin y a alors quasiment réinvité sa formule, en épurant sa musique avec des batteries très sèches, des mélodies sinistres et étouffées, tenant en seulement quelques notes. Des ambiances qu'on retrouve évidemment sur Issa Album, avec l'incontournable Bank Account. Mais sur ce premier album officiel, l'ouverture à des teintes moins ternes, plus nuancées et aigre-douces, ont montré une envie de 21 Savage de ne pas s'enfermer dans une formule établie (le piano triste de Famous, la voix pitchée et étouffée de Thug Life). Elle a aussi montré ses limites : sa personnalité vile sonne particulièrement hors de son élément sur des instants très r'n'b comme FaceTime.

 

Chimie

14/20

« Je sirote de la Codéine, pas du Brandy », « On boit de l'Actavis, pas du Remy ». 21 Savage se balade dans les couloirs de l'établissement un gobelet rempli de Sprite et sirop pour la toux, et tient à le faire savoir. Il revendique aussi sa consommation de Percocet, un opioïde qui lui donne « des tremblements et des grattements », et de cannabis, évidemment. Il parle aussi de la « dog food », cette forme pure de l'héroïne, consommée par la génération de ses parents, et du crack : « ils disent que le crack tue, mec, mon crack se vend ». A priori, en termes de substances chimiques, 21 a des notions solides.

 

Stylisme

13/20

Bathing Ape, semelles rouges de Christian Lououtin, Prada, Yves Saint-Laurent, Moncler, Cartier... 21 Savage parsème ses titres de références aux marques de luxe. Il en vient même à moquer ceux qui portent du Lacoste dans Bank Account (il n'est pas prêt pour un échange scolaire en France), et toute autre marque qu'il considère comme bon marché. En même temps, on parle d'un homme qui dit dépenser « deux milles dollars chez le dentiste » pour se faire installer un grill en or. A noter que pour la sortie de Issa Album, 21 a développé toute une gamme de vêtements dérivés, détournant certains symboles et logos, comme celui de la marque Thrasher en « Thrash Her » (« Frappe La », en gros) ou celui de Supreme en « Savage ».

 

Arts plastiques

13/20

Il y a déjà un aspect remarquable dans l'univers de 21 Savage : ses pochettes. La substance rouge sang traversée d'un schlass de Savage Mode donne le ton de cet EP, tout comme celle de Issa Album, pour un album plus coloré, mais avec ce personnage toujours impassible, gobelet à la main et billets empilés. Dans ses premiers devoirs vidéos, 21 voulait aller droit au but pour présenter ton personnage de personnage sans âme. All The Smoke était digne d'un slasher de série B, No Heart le présentait en caillera nerveuse. Pour Issa Album, Young Savage a été plus créatif. La vidéo de Bank Account détourne un scénario de braquage pour en faire un tournage de clip dans un clip. Nothin New montre 21 s'abritant sous la pluie, regard triste, parler des histoires de bavures policières. Sans avoir des réalisations révolutionnaires, ces clips montrent une envie de dépasser les simples clips nocturnes entre crapules, comme son récent Since When avec Young Nudy.

Comportement

14/20

Depuis ses premières bonnes notes dans les matières principales, 21 se montre exemplaire. Certes, lorsqu'il a pris la défense de son camarade No Plug, rappeur impliqué dans la fusillade qui a coûté la vie à Bankroll Fresh, ancien espoir du rap d'Atlanta, 21 était à deux doigts de prendre des heures de colles. Mais à part ça, clean sheet. Lorsqu'il débat avec ses professeurs sur la place de sa génération, il ne le fait pas en niant l'importance de ses aînés ou en défiant leur autorité, mais en ouvrant un débat argumenté – ce qui lui a valu les hommages de T.I..

Il a défilé avec son ex Amber Rose à la SlutWalk 2017, dénonçant le sexisme ordinaire. Il a créé et finance un programme pour aider les jeunes défavorisés à mieux gérer leur argent. Et il vient tout juste de prendre à ses charges les frais des funérailles d'un enfant de trois ans mort dans une fusillade. En termes d'attitude, on a vu bien pire ces dernières années.

 

Algèbre

16/20

Pour un élève se vantant de compter ses billets avec exactitude, il aurait été ironique de ne pas faire de bons chiffres. Ce n'est évidemment pas les cas : 21 Savage compte déjà deux disques d'or pour Issa Album et Savage Mode, et quatre singles de platine (Bank Account, Red Opps, No Heart, X). Il doit notamment ces bons points grâce à ses 951 millions de vues pour ses vidéos sur sa chaîne YouTube, accumulées de manière progressive depuis juillet 2016. Son Bank Account a atteint la quatrième place du Billboard en aout 2017. 21 est aussi un élève qui sait accompagner d'autres élèves aux devoirs remarqués : il a ainsi collaboré avec Post Malone pour rockstar, resté 15 semaines numéro un du Billboard, et plus récemment Cardi B, dont le Cartier Bardi auquel il participe a atteint la sixième place en janvier dernier.

 

Avis du conseil de classe

Malgré sa nonchalance, trop souvent prise pour de l'arrogance, 21 Savage est un élève modèle. Travailleur, progressant dans toutes les matières, il a prouvé à travers ses récents devoirs et exposés qu'il maitrisait ses sujets, tout en imposant sa personnalité. S'il persiste dans cette voie, 21 Savage pourrait devenir l'un des éléments les plus remarquables de l'école dans les prochaines années. Encouragements.

 

>> Moyenne générale : 14,33/20

 

 

 


Crédit photo : Scott Dudelson / Getty Images

+ de Bulletin Scolaire sur Mouv'

Par Raphaël Da Cruz / le 07 avril 2018

Commentaires