Le bitcoin dans la tourmente

Par Sébastien Sabiron / le 24 avril 2014
Le bitcoin dans la tourmente
MtGox a annoncé, ce jeudi 24 avril, le début de sa liquidation. L'une des principales plate-formes d'échanges de bitcoins va se mettre à dos ses 127.000 utilisateurs, qui risquent de perdre énormément d'argent dans cette faillite.

Mise à jour du jeudi 24 avril : Le mandataire de Mt.Gox vient d'annoncer le début des procédures de liquidations. Maigre consolation pour les possesseurs de bitcoins Mt.Gox : ils peuvent déposer une demande de recouvrement sur www.mtgox.com ou joindre un numéro vert : le 00.81.3.4588.3921.



Disparu, volatilisé, n'habite plus à l'adresse indiquée. C'est un peu l'impression que donne la page d'accueil de MtGox.com, l'une des plus anciennes et importantes plates-formes d'échange de bitcoins, basée à Tokyo. Depuis le 7 février déjà, les transactions étaient suspendues. En ce mois d'avril, les choses sont clarifiées : la liquidation a commencé. Et les clients, qui se comptent en dizaines de milliers, ne retrouveront pas tous leur argent. Tout juste peuvent-ils espérer un partage du "produit de liquidation".

 

  
Conséquence de la fermeture du site : le bitcoin MtGox n'est même plus coté. En quelques jours, son cours avait plongé autour de 135 dollars fin février (environ 98 euros), sept fois moins qu'au mois de janvier.

Du côté des utilisateurs, la colère monte (incarnée sur twitter par le hashtag mtgoxprotest). Impossible de récupérer ses bitcoins ou de les convertir en dollars ou en euros. Un informaticien londonien a même fait le voyage jusqu'à Tokyo pour interpeller directement le PDG de MtGox.

"MtGox, où est mon argent ?" / Capture d'écran
  

745.000 bitcoins dans la nature

Cette séquence aux allures de banqueroute s'accompagne de rumeurs encore plus inquiétantes. Un document circulant sur la toile affirme que ce MtGox a été victime d'un piratage informatique qui lui aurait coûté 744.408 bitcoins ces dernières années, soit entre 100 et 350 millions de dollars. L'extrême volatilité des cours rend l'estimation difficile. Dans tous les cas, c'est une somme.

Son patron, le français Mark Karpeles a démissionné du conseil d'administration de la Bitcoin Foundation, l'association qui défend la cause de cette monnaie virtuelle. Il n'a aujourd'hui plus aucune autorité. Déjà rebaptisé "le Madoff de Chenôve" par France 3 Bourgogne, il a présenté ses excuses lors d'une conférence de presse.

Y'a t-il un pilote dans le bitcoin ?

La fermeture de MtGox, son manque de transparence et les rumeurs de piratage ont déclenché un vent de panique sur les autres plates-formes. Six d'entre elles tentent d'éteindre l'incendie en se démarquant clairement de MtGox. Dans un communiqué commun, elles évoquent des "actions intolérables qui ne reflètent ni la solidité, ni la valeur du bitcoin et de l'industrie de la monnaie numérique."

Evolution des cours depuis les révélations sur MtGox à la fin du mois de mars / © coindesk.com

Cela n'a pas empêché les cours de dévisser. Et les utilisateurs de MtGox ont intérêt de se faire connaître, sans quoi le mandataire juridique prévient qu'ils "ne recevront rien".



Photo de couverture : cc Flickr par antanacoins.

Vous ne bitez rien à ces histoires de bitcoins ? On vous explique tout par ici.

Par Sébastien Sabiron / le 24 avril 2014

Commentaires