La voix lugubre du Cantat triste

Par Augustin Arrivé / le 30 septembre 2013
La voix lugubre du Cantat triste
Une nouvelle chanson de Bertrand Cantat. Enfin. Pardon : une nouvelle chanson de Detroit. Ainsi s'appelle le nouveau groupe de l'ex-leader de Noir Désir, un duo avec Pascal Humbert. Dix ans qu'on attendait ça.

 

Damien Triomphe, de la rédac' du Mouv', était dans les starting-blocks pour la sortie du nouveau single. Ecoutez ci-dessous cette attente d'une sortie forcément anormale.

 

Ca y est. Le Cantat nouveau est arrivé. On connaissait déjà le titre, Droit dans le soleil. On goûte maintenant à tout le reste. Bertrand Cantat et Pascal Humbert livrent aujourd'hui le morceau qu'on espérait depuis dix ans. Non pas qu'on ait totalement perdu de vue l'ex-Noir Déz' depuis ce sombre été 2003 : entre une apparition sur un tour d'Eiffel et une reprise de Bashung, le banni s'était déjà faufilé jusqu'à nous (nous vous en avions d'ailleurs parlé sur lemouv.fr). Mais dans ce Détroit, c'est vraiment lui qui est à la manoeuvre.

 

Profil bas, il esquive les récifs. Pas de gros rock qui tendrait à faire croire qu'il ressuscite seul son quatuor bordelais. Pas de sourire, aucune joie, Bertrand Cantat assume son passé et étale sa déconfiture au couteau, acéré comme il se doit. "Beau" signifie encore quelque chose.

 

 

"Quand l'amour revient à la poussière, on ne se console pas, on essaie de regarder droit dans le soleil, à la croisée des hommes sans sommeil." Du poison en perfusion. Les fantômes rôdent dans le petit coin de verdure. Et "les ombres qui marchent à tes côtés", on croit connaître leurs noms, trop médiatisés.

 

Droit dans le soleil, coécrit avec le metteur en scène Wajdi Mouawad, nous va droit au coeur. Espérons que l'album, Horizons, à paraitre le 18 novembre, soit du même tonneau. Un fût d'arsenic.

 

Par Augustin Arrivé / le 30 septembre 2013

Commentaires