La science-fiction s'inscruste dans des oeuvres d'art

/ le 04 juin 2014
La science-fiction s'inscruste dans des oeuvres d'art
Un artiste allemand s'approprie des peintures du XIXème siècle pour y faire vivre des monstres et des machines.

 

Des peintures qui deviennent la toile d'un univers de science-fiction... L'illustrateur allemand Oliver Wetter remet au goût du jour des paysages magnifiques immortalisés par des peintres de l'Ecole de l'Hudson River, un mouvement d'artistes américains du XIXème siècle.

Je crée des mondes et adore raconter des histoires visuelles.


 

Pour cette série autour des paysages américains, il s'est donc inspiré du cinéma et notamment de deux blockbusters : Godzilla et Pacific Rim.

Des fonds marins aux parc de Yosemite

Sortis tout droit de l'océan, les monstres Kaiju du film Pacific Rim se retrouvent dans les paysages bucoliques et fabuleux de la Californie. Oliver Wetter passe donc de ça :

 

A ça :

Crédit photo : ©Oliver Wetter, Kaiju at Bridal Falls / Yosemite Valley, d'après une toile de Albert Bierstadt

Crédit photo : ©Oliver Wetter - Kaijufornia Spring, d'après un tableau de Albert Bierstadt

 

Godzilla : des buildings aux montagnes

Il est de retour dans les salles obscures depuis le 14 mai dernier. Oliver Wetter le fait quitter les artères des grandes cities (villes) pour le calme paisible des plaines de Thomas Moran ou des montagnes de Hermann Herzog.

Crédit photo : ©Oliver Wetter - Godzilla in the Mountains, d'après un tableau de Hermann Herzog

 

Crédit photo : ©Oliver Wetter - Kaiju Evening at the Juniata, d'après un tableau de Thomas Moran

 

L'ensemble du travail d'Oliver Wetter est disponible sur son site, sur Behance et aussi sur deviantArt.

 


 (via designtaxi et Fantasio)

 

Illustration d'accueil : ©Oliver Wetter - AT-AT Among The Sierra Nevada, d'après le tableau d'Albert Bierstadt

/ le 04 juin 2014

Commentaires