La Route du Rock : Junip en live

Par Augustin Arrivé / le 28 août 2013
La Route du Rock : Junip en live
Le trio suédois, devenu duo, déjà quinze ans d'existence, a déboulé à Saint-Malo pour la première fois. La formation de José Gonzalez a toujours pris son temps pour bien faire. Un concert tout en émotions à revivre ici, et interview sous les étoiles.

 

C'est leur première Route du Rock. Le rendez-vous devait avoir lieu en 2011, lors de l'édition d'hiver, mais un mauvais rhume de José Gonzalez les a empêchés de venir. Ca a permis de faire monter un peu plus encore le désir. Les spectateurs bretons sont incandescents. Le trio scandinave les a fait faire fondre.

Retrouvez l'intégralité de leur concert ci-dessous :

 

 

Le festival malouin a une réputation de défricheur. Junip, quinze ans d'existence, ne correspond pas forcément à ce critère. Mais les Junip ont pris leur temps. Dix ans exactement pour enregistrer leur premier album. José était occupé par ses projets solo. Et pas question de composer chacun de son côté.

"A un moment, on a décidé de s'enfermer jusqu'à ce qu'on ait un disque", expliquait Tobias Winterkorn, le claviériste, à nos confrères de Libération. "Du genre : personne ne va aux toilettes et on avale la clé du studio." Ça a plutôt bien marché. Planantes, enveloppantes, leurs mélodies se savourent dans un bain chaud ou sur le toit du monde. Refrains nouveaux et déjà en mémoire.

 

The Ghost of Tom Joad, par Junip © City Slang, 2010

 

Depuis le printemps, ils défendent leur deuxième opus. Un album éponyme que Corinne Pélissier vous a déjà conseillé sur l'antenne du Mouv'. Mais les copains de Göteborg ont aussi du charisme à revendre. Alors place à la scène. Elias a quitté le groupe avant la tournée. Les autres s'accrochent. Les aurores boréales sont souvent fugitives. On promet à celle-ci une très longue vie.

 

Your life, your call, par Junip © City Slang, 2013


 

Retrouvez ici toutes nos actualités sur la Route du Rock 2013.

 

Par Augustin Arrivé / le 28 août 2013

Commentaires