La route du rock : Concrete Knives en live

Par Augustin Arrivé / le 29 août 2013
La Route du Rock : Concrete Knives
Le quintette normand était de retour dans les festivals pour défendre à l'unisson sa galette sautillante, "Be Your Own King". Énergie communicative et mélodies pop évidentes. A découvrir ici, en live et en interview.

 

Pas de leader chez les Concrete Knives. Ils aiguisent leurs couteaux ensemble depuis leur campagne normande, depuis cette année 2007 où ils se sont rencontrés. La chanteuse a changé. Morgane Colas ne lâche plus le micro, et ses quatre camarades de jeu l'accompagnent toujours de près. La vie à cinq est cinq fois plus vivante.

 

Illustration avec ce joli concert, offert au cours de cette Route du Rock 2013.

 

 

Les potes de Flers (dans l'Orne) ont eu du nez en recrutant la Nantaise, alors étudiante des Beaux-Arts. La symbiose est parfaite.

 

 

Une ambiance que l'on ressentait déjà en 2010, quand Laura Leishman les avait découvert pour le Mouv' aux Transmusicales de Rennes.

 

Concrete Knives aux Transmusicales 2010 © Le Mouv'

 

L'aventure tourne très bien. Ils sortent leur premier EP, You Can't Blame the Youth, et on a envie au contraire de remercier leur jeunesse, de l'applaudir à trois mains. Brand New Start, tube instantané, est déjà là. Le bouche à oreille breton se diffuse jusqu'à Bourges où ils sont les "découvertes" du Printemps :

 

Brand New Start, Concrete Knives au Printemps de Bourges 2011 © Le Mouv'

 

Un tout nouveau départ qui passe par la Cigale, à Paris. Ils y assurent la première partie des Arctic Monkeys. Ils chantaient en anglais pour ne pas s'imposer de frontières, voilà qu'ils vont les franchir. Ils partent en tournée américaine. A la fin de l'automne, ils jouent au Café Campus de Montréal. Dans la salle, Simon Raymonde, le patron du label Bella Union, tombe amoureux. "En l'espace de cinq secondes, j'ai su qu'ils étaient fantastiques."


Avec lui, ils vont s'envoler. Ils nous offrent un premier cadeau en 2012, un album complet, dans tous les sens du terme : le royal Be Your Own King. La critique les sacre sur le champ. Un bassiste s'en va, un autre prend sa place. Nous connaissons maintenant tout le monde : 

 

Blessed, Concrete Knives en Mouv' Session 2012 © Le Mouv'

 

Autour de Morgane Colas, Nicolas Delahaye et sa guitare, le synthé et les doigts d'Adrien Leprêtre, Augustin Hauville grattant une basse, et le bat' batteur Guillaume Aubertin. On les retrouve en festival comme si on les avait jamais quittés. C'est d'ailleurs un peu vrai.

A la question des références, ils citent parfois les New-Yorkais de Clap Your Hands Say Yeah. Nous, on dit "oui" ! De retour à Bourges pour le Printemps édition 2013, ils avaient étonné par leur ampleur nouvelle. Saint-Malo n'attend que ça.

 

Retrouvez ici toutes nos actualités sur la Route du Rock 2013.

 

Réécoutez également leurs autres passages sur le Mouv' :

 

 

 

Par Augustin Arrivé / le 29 août 2013

Commentaires