La rentrée 2016 du rap français

/ le 12 septembre 2016
 La rentrée 2016 du rap français
Entre anciens toujours productifs, jeunots sur le point de percer, come-back de tous les dangers, et têtes d’affiches en pleine apogée, les mois à venir nous réservent de nombreuses sorties.

L’année 2016 ne restera pas forcément dans les mémoires comme la meilleure de l’histoire du rap français, mais la fin de l’année s’annonce tout de même propice aux réjouissances. Le point sur les sorties déjà annoncées, sachant que les surprises ne sont pas à exclure -à plus forte raison quand on connait  la nouvelle propension des artistes français ou internationaux à sortir des albums sans prévenir personne. 

 

Rockin' Squat – titre inconnu

Rockin Squat a un statut très à part dans la grande mosaïque du rap français : légende capuchée pour les uns, ringard complotiste pour les autres, « mec qu’on voit dans le clip de Génération Assassin » pour les plus jeunes. Quoi qu’il en soit, difficile de ne pas saluer sa longévité exceptionnelle. Pionnier de la scène française, Squat continue de remplir des salles et de jouer à guichets fermés. Il  prévoit la sortie d’un nouvel album pour la fin d’année 2016, ou le début d’année 2017 … sans trop s’avancer sur les dates, car l’industrie est complexe et capricieuse (d’autant que Squat est en procès avec son éditeur). Et le premier extrait publié, Le Prix, donne tout de suite le ton : « l’Odyssée suit son cours, tant que tu respires encore ». Fidèle à lui-même et à l’état d’esprit qui le caractérise depuis toujours, Tesqua fait dans l’apprentissage perpétuel, l’amour de la planète Terre et de l’humanité, et la dénonciation des ficelles politiques. Un titre qui n’est, selon le rappeur,  « que le début du grand retour d’un artiste inclassable aux multiples facettes avec comme point d’orgue la liberté d’être soi-même ». Un beau programme.

 

PNL – Dans la Légende

Tout ou presque a été dit sur PNL ces dix-huit derniers mois. Si QLF était l’album de la révélation, Le Monde Chico a permis aux deux frangins d’assoir définitivement leur place en marge d’un game qu’ils n’ont jamais voulu côtoyer. S’ils ont déjà réalisé l’impossible, en franchissant les frontières et en refusant tous les médias, le plus dur reste pourtant à venir : Dans la Légende sera l’album de la confirmation, ou du redimensionnement. Le buzz incroyable de l’année dernière s’est forcément essoufflé, et  cette nouvelle sortie va permettre de comprendre si le groupe a su solidifier suffisamment sa fan-base. Et puis, sur le plan musical, ce sera l’occasion parfaite de faire taire les critiques qui considèrent qu’il sera difficile pour PNL de se renouveler et de ne pas tourner en rond. Rendez-vous le 16 septembre.

 

Lacraps – Les Preuves Du Temps

Vous êtes tous passés à côté de son dernier projet avec Mani Deiz, et il n’est pas trop tard pour vous rattraper. D’ailleurs, vous avez encore un peu de temps avant la sortie de son prochain album, Les Preuves du Temps. Prévu pour octobre, il s’annonce, si l’on en croit les premiers extraits diffusés, plus ouvert musicalement. Lacraps est peut-être bien l’élu, celui qui réconciliera vieux puristes adeptes de boom-bap et sales jeunes biberonnés à l’autotune.

 

Kery James – Mouhammad Alix

Kery James revient. Vous avez déjà entendu cette phrase une bonne centaine de fois, mais comme le dit si bien Rust Cohle, « time is a flat circle ». Il avait arrêté, mais en fait pas vraiment. En tout cas, il est déterminé à montrer à tout le monde ce qu’est le vrai rap, à unir les gens, et à dénoncer les trucs moches. Mouhammad Alix sera dans les bacs le 30 septembre.

 

Mister You – Le grand méchant You

Le parcours chaotique du parisien l’a mené jusqu’aux sommets de l’industrie musicale, au point que pendant une période éphémère, You était l’un des rappeurs les plus médiatisés du game. Clash avec Natacha Polony, disque de platine, playlists radio / tv, le bonhomme était partout. Mais à toute ascension rapide, chute potentielle : disparu des radars depuis plus de deux ans –une éternité dans le rap-, Mister You se contente d’apparitions épisodiques sur des featurings dansants avec des DJs à la mode et de quelques mentions dans la rubrique faits divers, pour une brouille musclée avec Brulux. L’auteur de Dans ma grotte s’appliquera à récupérer sa part de gâteau avec Le grand méchant You, annoncé pour le 18 novembre.

 

Jorrdee – BJOVR$^LOP€!

Bon, techniquement, BJOVR$^LOP€! Est déjà sorti en début d’année. A l’époque, il avait disparu d’internet quelques jours seulement après sa mise en ligne, supprimé par Jorrdee lui-même. Heureusement pour tout le monde, voici arriver une réédition. Si vous n’avez pas encore pris le temps de vous intéresser à ce personnage hors-normes, c’est l’occasion parfaite. La réédition de BJOVR$^IOP€! sera disponible dès le 23 septembre

 

LIM – Pirates

LIM a la même tête, la même voix, les mêmes lunettes, les mêmes beats et le même discours depuis plus de quinze ans. On pensait vraiment qu’il continuerait comme ça jusqu’à la fin des temps (ou jusqu’à finir vieux et fripé), mais ces derniers temps, l’auteur de Violences Urbaines semble s’ouvrir à la nouveauté, comme en témoignent ses tentatives de plus en plus nombreuses sur la route de l’autotune, ou ses clips presque exotiques, sur des bateaux ou au milieu du désert. Bon, rassurez-vous quand même : LIM reste LIM, fidèle à lui-même. Personne ne sera perdu en route. Pirates sera dans les bacs le 30 septembre

 

L.O.A.S – Tout me fait rire

Si Sébastien Tellier s’accouplait avec Sch, et faisait élever le fruit de leur progéniture par Sri Chinmoy, l’enfant s’appellerait  L.O.A.S, rappeur aux airs christiques, aussi débordant de vie qu’obsédé par la mort -dans son acceptation la plus romantique-. En pleine tourmente sentimentale et psychique, le faux hipster livrera tout au long de ce nouveau projet ses états d’âme les plus profonds, au cours d’une quête quasi-mystique, voire transcendantale, et d’expérimentations musicales toutes plus surprenantes les unes que les autres. Pas encore de date annoncée, mais une certitude : Tout me fait rire est un disque bouleversant. 

 

Jul – Album gratuit

En début d’année, Jul avait annoncée 4 albums pour l’année 2016 : deux gratuits, et deux payants. Et la stratégie du « je donne à mon public, qui me donne en retour » semble fonctionner à merveille, tant le marseillais continue de dominer outrageusement les charts. Après un premier album gratuit en début d’année, suivi par un album payant au succès monstre, voici donc le deuxième gratuit annoncé : il sortira le 15 septembre, et devrait faire patienter les julistes jusqu’au mois de décembre, période de sortie probable du second payant. Et le meilleur (ou le pire, selon le point de vue), c’est que Jul risque d’en faire encore plus en 2017.

 

Elams – Je suis Elams

On ne sait jamais, peut-être qu’en achetant un album d’Elams, vous pourriez craindre de tomber sur des chansons d’Axelle Red. Le rappeur a donc jugé bon d’appeler son album Je suis Elams, juste au cas où. Toute sa promo étant –volontairement ou non, cela ne nous regarde pas- axée sur son incarcération depuis le mois d’août, on aurait presque tendance à occulter les quelques extraits diffusés depuis le début de l’été. Sortie prévue le 7 octobre.

 

Joe Lucazz – No Name 2.0

Salué (voire très salué) par la critique lors de sa sortie en janvier 2015, No Name a marqué les esprits, et permis à une bonne partie du public français de se rendre compte des qualités folles de Joe Lucazz, un mec qui écumait les bas-fonds de l’underground depuis quinze ans. Enfin déterminé à se construire une discographie digne de ce nom, le parisien reviendra en octobre avec 2.0, un projet annoncé comme plus abouti, plus travaillé, et censé lui faire grimper une autre marche.

 

MMZ – Tout pour le Gang

Déjà qu’on a du mal à s’y retrouver dans la grande foire des groupes à trois lettres, mais en plus la MMZ choisit quasiment le même nom qu’un groupe déjà existant, la MZ. Ca devient compliqué, les gars, à un moment donné va falloir s’organiser. Bon, malgré tout, l’album de la MMZ est très attendu par tous les gens qui ont saigné Paris la Nuit et les quelques excellents featurings du groupe. Sortie prévue en octobre.

 

Escobar Macson – Mr. Punchline

Il y a une douzaine d’années, l’annonce de la sortie prochaine d’un projet Escobar Macson aurait représenté un événement incroyable. Alors fer de lance du label 45 Scientific et candidat le plus crédible à la succession de Booba en tant qu’acolyte d’Ali, Esco n’a pas connu le destin que certains lui prédisaient. Une carrière discrète, qui semblait sur le point de décoller en 2013 après la sortie de l’excellent Red Business, avant de prendre un peu de plomb dans l’aile suite à un accident de voiture alors que le rappeur était … à l’arrêt à un feu rouge. Les affaires reprennent donc là où il elles s’étaient arrêtées. Narcos, saison 3. Sortie prévue en octobre.

 

Soprano – L’Everest

Ca fait vingt ans que Soprano a exactement la même tête, un peu comme Pharell. Pour fêter ça, il sortira un nouvel album en octobre, et tapera encore 500.000 ventes. « Time is a flat circle »  (bis).

 

 


Photo : David Wolff - Patrick / Getty Images

/ le 12 septembre 2016

Commentaires