La pêche miraculeuse du 1er avril

Par Augustin Arrivé / le 01 avril 2014
La pêche miraculeuse des poissons d'avril
Nous sommes le 1er avril. C'est le jour de la poiscaille, de la farce, de la gaudriole croquignolesque. Le web fourmille de jeunes créatifs qui ont dégainé tôt ce matin leurs canulars annuels. Le Mouv' vous propose une petite revue de ces infos en bois.

 

Augustin Arrivé est très crédule. Il a cru que vous alliez écouter son reportage :

 

Il y a trois sortes de poissons d'avril. Le premier, c'est le poisson d'avril dont on est persuadé que c'est un poisson d'avril alors qu'en réalité pas du tout.

Sudouest.fr nous en propose un bel exemple ce mardi. Des centaines de plaques rectangulaires mystérieuses ont été retrouvées sur la côte Atlantique. Elles sont gravées d'un étrange "TJIPETIR". On cherche spontanément un anagramme qui n'existe pas, avant de lire qu'il s'agirait selon les experts de vestiges du naufrage du Titanic.

 

Ca sent le canular à plein nez. Le journaliste précise dès le chapeau "Non, ce n'est pas un poisson d'avril". En effet, après vérification, FranceTV Info avait déjà traité du sujet le mois dernier.

Dans le même genre, notre article publié sur lemouv.fr concernant un spin-off de la saga Harry Potter a laissé sceptique un internaute, qui a laissé sur notre compte Facebook ce commentaire : "Ah 1er avril quand tu nous tiens..." L'info est pourtant véridique, cher Alexis.

 

Viennent ensuite les poissons d'avril purement gaguesques, tellement loufoques qu'ils ne peuvent pas tromper grand monde.

On félicite Rue89 qui publie aujourd'hui ce long article intitulé "Pour paraître plus conquérant, Jean-François Copé ne jouera plus de piano en public". On connaît le goût du maire de Meaux pour les petits récitals de rue qui charment ses concitoyens. Ici la journaliste invente un échange de mails entre les conseillers en com' du patron de l'UMP, qui tentent de rendre leur poulain plus crédible. En bas de page, un brave moustachu à noeud-pap, présenté comme le 1er prof de musique de Copé, fait part de son désarroi :


Henri de la Mirandelle, le professeur de piano... par rue89

 

Tandis que PC Impact a pondu un faux communiqué du ministère de la Culture officialisant la nomination de Jérémie Zimmermann, ancien porte-parole de la Quadrature du Net, comme membre de la HADOPI. Ils prétendent qu'Aurélie Filippetti, certaine de dégager avec le remaniement, aurait décidé ça comme chant du cygne. Ils ont même obtenu la complicité d'un vrai membre de la Haute Autorité, Eric Walter, qui se félicite sur Twitter de cette arrivée :

En revanche, Jérémie Zimmermann, que nous avons joint ce matin, n'est absolument pas au courant de la blague. Il est actuellement en déplacement en Amérique Latine.

Plus modestement, le site spécialisé PhonAndroid annonce le lancement d'un iPhone fonctionnant sous Android, pseudo-stratégie d'Apple pour contrer Samsung. Mais bien sûr !

 

La dernière catégorie de poissons, plus corsée, regroupe de vrais pièges pour le public, crédibles et souvent sophistiqués.

Sur BDgest.com, un site d'actu dédié à la bande dessinée, on apprend que l'éditeur Delcourt se lance dans les BD éditées sous formes de cartes prépayées. A la caisse du supermarché, entre deux paquets de chewing-gum et votre Télé Z, vous pourrez acheter un flashcode à photographier avec votre smarphone, qui chargera une BD numérique.

            Une étonnante BD par carte prépayée dévoilée sur BDgest.com

 

Ils citent l'enthousiasme du directeur marketing de l'éditeur, Laurent Paucron. Mais cette personne n'existe pas, et nous vous conseillons de flasher le carré proposé ci-dessus en illustration pour avoir un indice très clair sur cette supercherie.

Certains canulars, destinés à un public de spécialistes, sont également périlleux pour le grand public. Ainsi, Chevalmag.com croit savoir aujourd'hui que Roger-Yves Bost, champion d'Europe de saut d'obstacles 2013, aurait été approché par Manuel Valls pour reprendre le ministère des Sports. On en reste pantois.

 

Hors concours : Jean-Michel Aphatie et la préfecture de police de Paris

Jean-Michel Aphatie, le célèbre journaliste politique de RTL, tente vainement depuis l'aube de lancer des poissons d'avril. Ca se passe sur son compte twitter et c'est un peu triste :

 

 

 

 

Et puis allez faire un tour sur le compte Facebook de la préfecture de police de Paris. Ces policiers rigolos, qui proposent aujourd'hui un quiz à base de poissons d'avril. Mais n'y restez pas trop longtemps : d'après le blogueur et économiste Guillaume Allègre, la déconcentration due aux farces du 1er avril font perdre à la France deux milliards d'euros par an. Enfin, si ça se trouve, ça aussi c'est un poisson d'avril.

 

Elodie Emery déteste les poissons d'avril. On la comprend en lisant sa chronique, par ici.


Photo de couverture : Cc FlickR Skanska Matupplevelser

 

Par Augustin Arrivé / le 01 avril 2014

Commentaires