La NBA prend position contre les armes à feu

Par Pierre Cloix / le 24 décembre 2015
La NBA prend position contre les armes à feu
Les stars de la ligue professionnelle de basketball nord-américaine se mobilisent contre la possession d’armes aux États-Unis dans une vidéo diffusée le 25 décembre.

Stephen Curry, Carmelo Anthony, Chris Paul, le français Joakim Noah… Tous se font entendre dans la vidéo réalisée par Spike Lee pour dénoncer un fléau qui fait chaque jour 88 morts dans le pays. C’est la première fois qu’une ligue professionnelle s’implique autant pour une cause si controversée. Stephen Curry, le MVP de la saison dernière (meilleur joueur) raconte: « Cet été j’ai entendu qu’une petite fille de 3 ans a été prise dans une fusillade. Le même âge que ma fille Riley ». De son côté Chris Paul explique l’absurdité de ces tueries arbitraires : « Mes parents m’ont toujours dit qu’il n’y a pas de nom sur une balle ». Un triste constat ponctué par des témoignages de personnes touchées par ces violences par armes à feu.

 

L’approbation d’Obama

La NBA a déjà eu des problèmes avec les armes : en 2006 les joueurs des Washington Wizards Gilbert Arenas et Javaris Crittenton s’étaient retrouvés face à face, pistolets chargés… A Washington D.C justement, Barack Obama a bien tenté de promulguer une loi pour renforcer le contrôle des armes, mais le sénat avait voté contre. Le président des Etats-Unis a d’ailleurs félicité l’initiative de la NBA.

 

 

Ce n’est pas la première fois que la ligue de basketball affiche clairement ses positions. En décembre dernier plusieurs joueurs dont la star Lebron James avaient porté des t-shirts « I can’t breathe » en hommage à Eric Garner, étouffé par un policier. Dans un cas comme dans l’autre, les joueurs n’ont pas peur de donner leurs avis dans un pays où l’image des sportifs se veut de plus en plus lisse. C’est Joakim Noah qui explique d’ailleurs le mieux l’intention : « Ensemble, on peut faire la différence » dit-il.

 


Crédit photo : Instagram Steph Curry

Par Pierre Cloix / le 24 décembre 2015

Commentaires