La #MouvTape de Myriam Kloster (volley)

/ le 18 février 2016
La  #MouvTape de Myriam Kloster (volley)
Actuellement centrale dans l'équipe du cannet et élue meilleure joueuse de Ligue A féminine en juillet dernier, Myriam Kloster a eu la gentillesse d'ouvrir ses playlists au micro de Mouv'

Alors qu'y a t'il dans les oreilles de Myriam. Et bien c'est assez varié, mais c'est toujours plein de souvenirs. Myriam a grandi à Tahiti et mémoire d'enfance oblige, les chansons des iles prennent beaucoup de place dans sa vie. Que ce soit du vieux ragga, du maloya ou même l'hymne tahitien. Que des chansons qui lui rappelle que sa jeunesse a été joyeuse et chaleureuse. 

Depuis qu'elle est arrivée en France à l'âge de 13 ans, elle a eu le temps de se construire d'autres souvenirs musicaux. A l'époque elle avait tellement froid, elle voulait repartir dans les îles chaque année, mais ce qui l'a aidé à rester ce sont les rencontres bien sûr, mais aussi la musique africaine. Myriam fait partie de ses gens qui adorent découvrir d'autres cultures, et particulièrement les cultures ensoleillées. 


Dans ses playlists il y a aussi les titres liés à l'amour. L'amour de son conjoint, l'amour de sa fille. C'est un perpetuel combat entre La Reine des neiges et les chansons "déclarations" à la guitare. Mais attention la reine des neiges, toujours en anglais, pour apprendre l'anglais à sa fille, et les chansons à la guitare toujours avec des larmes aux yeux.

 

Vous voyez la musique dans la vie de Myriam c'est toujours plein de souvenirs, plein de moments de joie. Et si vous voulez en savoir plus, on vous laisse naviguer dans la playlist de Myriam spécialement concoctée pour vous, ou dans le replay juste au dessus où elle raconte ses moments les plus chers. Belle écoute. 

 

 


CREDITS PHOTOS: RC CANNES MEDIA

 

/ le 18 février 2016

Commentaires