La Mouv'Tape de Timothée Adolphe (Athlétisme)

/ le 24 août 2016
La Mouv'Tape de Timothée Adolphe (Athlétisme)
C’est un des jeunes espoirs français pour les Jeux Paralympiques de Rio. Timothée Adolphe, 26 ans, est un sprinter non-voyant qui cumule les titres : champion d’Europe sur les 200 et 400 m en 2014, il est également médaillé de bronze au championnat du monde du 400 m. Mouv’ l’a rencontré pour parler musique. Et la conversation a vite tourné autour du hip-hop.

Le rendez-vous avec Timothée Adolphe est fixé à l'INSEP, où il est résident depuis 3 ans. Le jeune homme arrive sous la pluie, précédé de Jappeloup, son chien guide. « Il porte le même nom que le cheval médaillé olympique, franchement ça ne peut que me porter chance pour les Jeux Paralympiques ! » Le ton est donné, l’athlète est déterminé et promet que la compétition sera belle. Une médaille autour du cou serait une délicieuse revanche pour celui qu’aucun club d’athlétisme n’acceptait :

Ils (les clubs, ndlr) me disaient qu’il n’avait pas le temps pour mon handicap (le jeune homme est progressivement devenu non-voyant, ndlr) 


 

Ces derniers temps, Timothée court sans compter pour se préparer. Malgré quelques pépins de santé – notamment au genou - l’athlète est prêt et confiant. Et dans cette course folle à l’or, la musique l’accompagne partout : dans le bus qui l’emmène à l’entraînement mais aussi après avoir foulé la terre battue, quand il a besoin d’un peu de temps pour lui, pour se retrouver. Grande frustration ainsi en chambre d’appel, avant une compétition, où il n’a pas le droit d’écouter ses sons favoris.

 

Dans sa playlist, beaucoup, beaucoup de rap français. Des années 90 – 2000, surtout. C’est la meilleure période pour lui ; les artistes ont encore à cœur de délivrer des messages. Timothée Adolphe admire cette démarche mais pas que : et oui, le sprinter ne se contente pas d’écouter du hip-hop, il en fait également.

Un album est d’ailleurs en préparation, près de 42 morceaux attendent au chaud le moment venu. Les thèmes abordés sont sérieux, actuels et divers : l’athlète écrit aussi bien sur la situation des femmes dans notre société que sur l’anorexie, « une maladie qui touche aussi les hommes. » Pour les intéressés, sachez qu'il faudra vous munir de patience. Timothée Adolphe a du mettre la finalisation de ce projet entre parenthèses :

Je ne pouvais pas passer ma nuit au studio et m'entraîner le lendemain. Il doit y avoir un temps pour tout.


 

Prochain rendez-vous donc : les Jeux Paralympiques qui se tiendront du 7 au 16 septembre à Rio. 

Découvrez la MouvTape de Timothée Adolphe

 

 


Par Violaine Prior
Crédit photo : page Facebook de Timothée Adolphe (photo d'accueil) et AFP
+ de MouvTape sur Mouv'

 

/ le 24 août 2016

Commentaires