La journée de pi, la fête la plus funky

Par Augustin Arrivé / le 22 juillet 2013
La journée de pi, la fête la plus funky
Nous sommes le 22 juillet, ça n'évoque peut-être rien pour vous, mais de rigolos scientifiques du monde entier considère ce lundi comme une date symbolique. C'est l'une des quelques "journées de pi" de l'année. Festoyons autour de ce nombre étrange.

 

On ne va peut-être pas vous refaire l'historique de pi, qui remonte au minimum à Archimède. Pi, c'est la distance (en mètres) que parcourt une voiture en un tour de pneu, si la roue en question est large d'exactement un mètre. Ce qui ferait une très grosse roue, je vous l'accorde. Disons plutôt un tracteur alors.

 

Les journées de Pi, expliquées par Augustin Arrivé, de la rédac' du Mouv' :

 

C'est un nombre dont on ne connaîtra jamais la valeur exacte, puisqu'il est rempli de chiffres après la virgule. Les scientifiques ont déjà identifié 10.000 milliards de ses décimales, et ils continuent de chercher. Ce nombre fascine et amuse les matheux, qui le célèbrent plusieurs fois par an, à l'occasion des journées de pi.

 

What Pi Sounds Like (transposition musicale de pi) © Michael John Blake, 2012

 

La plus officielle, c'est le 14 mars, le 3/14. Forcément, puisque pi vaut environ 3,14159. Mais aujourd'hui, nous sommes le 22 juillet et c'est aussi une journée de pi, vu que 22/7 = 3,14285 et quelques. Ce n'est pas tout à fait pi, mais on n'en est pas loin. Il y a aussi le 11 novembre, 314ème jour de l'année, mais bizarrement on célèbre davantage ce jour-là l'armistice de la première guerre mondiale.

 

Enfin, le 26 avril est un jour de pi, car la distance parcourue par la Terre autour du Soleil en un an représente environ 3,14 fois les kilomètres qu'elle parcourt entre le 1er janvier et le 26 avril. Oui, je sais, ça devient tiré par les cheveux, mais rien n'arrête la créativité des scientifiques.

 

Mathematical pi song © Ken Ferrier & Antoni Chan, 2007

 

Maintenant que vous savez que vous avez le droit de fêter pi ce lundi, je vous sens rayonnant de joie. Seulement, un doute vous étreint : comment fait-on pour célébrer un nombre ? La question est légitime, et les réponses sont multiples.

 

Chao Lu recordman de mémorisation de pi

La solution la plus cérébrale, c'est de vous amuser à mémoriser le plus grand nombre de chiffres de pi après la virgule. Des clubs de mathématiciens foufous se font des sessions délirantes de ce genre. Le record du monde, homologué Guinness Book 2005, appartient à un Chinois, Chao Lu. Il s'était entraîné pendant quatre ans pour réciter par coeur 67.890 décimales. Mais dès 1.000 chiffres, vous intégrez le 1000-Club. Fastoche !

 

D'autres activités demandent moins d'entraînement. Certains cercles étudiants suggèrent de mater le DVD de L'odyssée de Pi, le film multioscarisé d'Ang Lee. Ou bien écouter en boucle des disques de Kate Bush, dont une des chansons est intitulée Pi. Vous pouvez vous faire un roadtrip jusqu'à Pi, commune catalane près d'Andorre, ou bien simplement aller faire pipi.

 

Pi, Kate Bush © Columbia Records, 2005

 

Aux Etats-Unis, la blague la plus récurrente est de cuisiner des tourtes en quantité industrielle. En anglais, ça se traduit "pie" et se prononce comme le nombre magique. En réalité, vous faites ce que vous voulez. L'objectif de la journée de pi, c'est surtout de sortir des lignes et d'arrêter de tourner en rond.

 

Par Augustin Arrivé / le 22 juillet 2013

Commentaires