La France, escargot du web

Par Augustin Arrivé / le 06 mars 2014
La France, escargot du web
Une étude publiée ce jeudi égratigne sérieusement les fournisseurs français d'accès à internet : le réseau français se classe 17e sur 30 en Europe en terme de rapidité de chargement des pages, juste derrière la Slovaquie.

 

Pourquoi les vieilles blagues clichetons prétendent-elles que les Suisses sont lents ? L'étude publiée ce jeudi prouve une fois de plus que les a priori sont mensongers : la Suisse arrive en tête des pays européens en matière de rapidité de chargement des pages web. Les Pays-Bas et l'Estonie complètent le podium. Sur trente pays étudiés, la France n'est que 17e, juste entre la Slovaquie et la Bulgarie.

 

Le tableau des chargements de pages web par pays © GESTE, 2014

 

Ces statistiques ont été réunies par le Geste, un groupement de sites d'informations et de contenus français, dont Radio France fait partie (mais aussi L'Equipe.fr, LeParisien.fr, LeMonde.fr, L'Express.fr, les sites de France Télévisions, M6 et j'en passe). Tous les mois depuis octobre dernier, six milliards de données sont réunies. Et l'internaute français lambda met ainsi 6,4 secondes pour charger une page sur l'un de ces sites.

Ca met 1,5 seconde de moins de lire un article sur lemouv.fr depuis Copenhague. Il s'avère également que nous ne sommes pas égaux devant le web, même entre résidants français. Ca n'est pas une grande surprise : il y a des zones où ça capte mieux qu'ailleurs, et inversement. Mais le fossé mesuré est impressionnant. Les 5% d'ordis français les plus pourris mettront 34,7 secondes en moyenne à charger la page que les 5% les plus rapides afficheront en 2,2 secondes.

 

Les variations de vitesse de chargement en France © GESTE, 2014

 

Les enjeux de cette étude sont d'abord financiers. Moins une page se charge vite, moins l'internaute naviguera longtemps sur votre site. Les publicitaires pourront donc choisir de revoir leurs tarifs à la baisse. C'est aussi extrêmement gênant pour les sites à contenus payants, qui risquent de perdre des abonnés. Un "Observatoire de la qualité de service Internet" a donc été lancé pour inciter les opérateurs à réduire ces inégalités. Le développement de l'économie numérique passera forcément par là.

 

Toutes les infos sur cette étude sont dispos sur le site du GESTE. C'est par là.

Et si Internet était une planète, vous vous installeriez où ? L'étrange planisphère est à découvrir en détail par ici.

 


 

Photo de couverture Cc FlickR elPadawan

 

Par Augustin Arrivé / le 06 mars 2014

Commentaires