La Française la plus influente du web

Par Augustin Arrivé / le 07 mars 2014
La Française la plus influente du web
Céline Dumerc, la capitaine de l'équipe de France de basket, a été cette année la femme la plus influente du net. Un classement qui prend en compte son nombre de contacts sur les réseaux sociaux et son omniprésence dans les posts.

 

Une basketteuse serait donc au coeur de nos préoccupations internet. Pas n'importe laquelle : la capitaine de l'équipe de France, championne d'Europe 2009, finaliste en 2013, et quintuple championne de France avec le CJM Bourges Basket. Céline Dumerc a été cette année la personnalité féminine la plus suivie et la plus commentée du pays sur le web.

 

Ce résultat me touche beaucoup, il est vrai que je prends très à coeur mon rôle d'ambassadrice du sport collectif féminin.


 

Cette performance, fruit d'une étude minutieuse des réseaux sociaux, des blogs et des sites d'actualité (130 millions de sources au total, nous dit-on), permet à la patronne des braqueuses d'obtenir le "Grand Prix de l'e-réputation - Femmes d'influence 2014", décerné par l'institut de veille Linkfluence pour le quotidien gratuit Metro.

On pourrait en être supris, mais la lauréate, plutôt active sur Twitter, enchante ses 32.400 abonnés à coups de photos de mojitos, de parodies du selfie des Oscars et de messages envoyés à la Terre entière. La twittos parfaite, quoi :

 

 

 

 

Il semblerait que la multiplication des sites et blogs dédiés au sport (et notamment au sport féminin) ait contribué à ce succès, évidemment dû à son parcours à l'Euro 2013. Sur Facebook, le groupe "Fan de Céline Dumerc" compte près de 2.000 membres. Et son portrait Wikipedia sur le réseau a été liké plus de 30.000 fois.

Derrière elle, on retrouve quatre personnalités politiques : Christiane Taubira (qui profite de l'exposition imbattable qu'a représenté le débat sur le mariage pour tous), Nathalie Koziusko-Morizet (plongée dans la bataille des municipales, et devenue héroïne d'un tumblr), Najat Vallaud-Belkacem (porte-parole du gouvernement et reine indéniable de la com') et Cécile Duflot (dont l'hyperactivité sur Twitter est arrivée jusqu'aux Guignols de l'Info).

 

 

L'an dernier, c'est Marine Le Pen qui dominait le classement. Elle n'y figure plus, les règles ayant changé : il faut maintenant être ministre ou l'avoir été pour pouvoir être prise en compte dans la catégorie Politique. En revanche, l'une de ses plus célèbres adversaires, la journaliste Caroline Fourest, se retrouve en tête dans la catégorie Médias (devant Alessandra Sublet et Enora Malagré).

 

Retrouvez l'intégralité de cette étude sur le site du Grand Prix de l'e-Réputation. Cliquez ici.


Photo de couverture : compte twitter officiel de Céline Dumerc

 

Par Augustin Arrivé / le 07 mars 2014

Commentaires