La Flakka, les ravages de cette nouvelle drogue [vidéo]

/ le 26 août 2015
La Flakka, les ravages de cette nouvelle drogue.
La température du corps qui chauffe, une force surhumaine… la Flakka concurrence la cocaïne. Beaucoup moins chère et super-puissante, elle tuerait presque tous les jours dans l’Etat de Floride.

A l’apparence de sels de bain, la Flakka est une drogue de synthèse particulièrement hallucinogène et mortelle. La Flakka, (« belle femme » en argot espagnol), arrive par courrier de Chine et fait des ravages dans les rues de Floride, du Texas et de l’Ohio (États-Unis) se vendant à moins de 5 dollars la dose (4 euros).

Particulièrement addictive, la drogue est apparue il y a un an dans le comté de Broward en Floride. Elle a déjà coûté la vie à 34 personnes dans la région.

Rose Waters a perdu son neveu de 26 ans, décédé à l’hôpital après avoir consommé la drogue mortelle. Elle nous dit :

 Cette drogue est très facile à obtenir, elle est très bon marché, ce qui la rend très attractive pour beaucoup de gens, mais elle est plus létale que n’importe quelle autre substance disponible dans la rue 


 

Chez les personnes qui l'absorbent, cette nouvelle drogue de synthèse très puissante procure de l'euphorie, des hallucinations et un décuplement de leurs forces physiques. C’est souvent sur le dark net que se font les grosses ventes de ces substances, qui peuvent monter jusqu'a 1500 dollars le kilo ; quinze fois moins cher que la cocaïne.

 

Jim Hall, épidémiologiste à l’Université Nova Southeastern University explique que la drogue arrive en bloc et que les dealers se retrouvent alors avec de nombreuses doses à écouler, d’où un déploiement massif de cette substance dans la rue.

Dans les 3 premiers mois de l’année 2015, 300 cas d’incidents liés à la Flakka avaient été enregistrés. Sur cette vidéo, un homme sous l’effet de la drogue tente de défoncer la porte d’un commissariat de police en Floride.

L'Australie touchée par l'Ice

Mais la Flakka n’est pas la seule drogue redoutable dont l’épidémie effraie. En Australie, la consommation d’Ice, autre nom du crystal méthamphétamine, est en hausse. La drogue se révèle être un réel challenge pour la nation de 23 millions d’habitants, notamment dans les régions rurales.

« Il y a deux ans, 18 % des appels que nous recevions concernaient le crystal meth. Actuellement, c’est 32 % » a déclaré Tony Trimingham, président de l’association Family Drug Support qui vient en aide aux victimes de la drogue en Australie.

La sénatrice, Jacquie Lambie, est l’une des voix qui s’est fait entendre sur le sujet. La perte de son fils, pris dans la tourmente de la drogue dure, semble faire naitre un débat dans la société australienne. Elle déclare: 

Je suis sénatrice, j’ai un fils de 21 ans accro à l’Ice ; je n’ai plus aucun contrôle sur lui. Et il y a des milliers de parents dans ma situation 


 

L’Ice est également importée d’Asie, en particulier de Chine. Les communautés aborigènes d'Australie sont particulièrement concernées par le fléau. 



Crédit photo: YouTube & Flickr 

 Par Feriel Rarrbo 

/ le 26 août 2015

Commentaires