La condamnation à mort d'un avatar vue plus d'un million de fois [vidéo]

Par Mathieu Baijard / le 12 mai 2015
Pour avoir piraté "Guild Wars 2", un hacker a vu son avatar écoper de la peine capitale et être exécuté en place publique...

Quand il s'agit de rétablir l'ordre, les modérateurs du jeu massivement multijoueurs en ligne, Guild Wars 2, ne font pas dans le détail ... "Darkside" en a fait l'expérience. 

Depuis plusieurs semaines, l'avatar trublion semait la pagaille. Il pouvait tricher, se téléporter d'une zone du jeu à l'autre et infliger des dommages exceptionnels aux personnages des autres joueurs.

Alerté par une vidéo de ces derniers, Chris Cleary, responsable de la sécurité de Guild Wars, a fait le ménage. Ne se contentant pas de bannir le malfaiteur, il l'a exécuté publiquement. 

Déshabillé et jeté d'un pont

La vidéo postée par Chris Cleary, où celui-ci prend la main sur le personnage, a déjà été vue plus d'un million de fois sur YouTube. On y voit l'avatar déshabillé puis jeté du haut d'un pont. 

    

En plus de diffuser cette vidéo, le modérateur a expliqué les raisons de cette sanction sur le forum de Guild Wars 2

Nous n'avons pas besoin de voir les actions dans le jeu, parfois de bonnes preuves en vidéo sont suffisantes pour permettre de pister le responsable. Dans ce cas, la vidéo était suffisante pour moi afin que je le retrouve et que j'en tire les conséquences.

 

Pour Sylvain Tastet, journaliste au magazine JV spécialisé dans les jeux vidéos, voir un joueur se faire sanctionner dans une vidéo est une fome de communication nouvelle. En plus de rappeler qui est le patron, "c'est une façon de faire parler du jeu en touchant des médias plus gros et différents. Il y a un côté coup de pub"


 

Si d'ordinaire un joueur qui transgresse les règles est banni, cette fois le modérateur a voulu faire la démonstration publique de son autorité, en faisant de Darkside un exemple.

Une sanction certes malsaine pour Sylvain Tastet, mais surtout très maladroite. Selon lui, le sens de cette peine de mort virtuelle est donc à relativiser ... "Le modérateur n'avait juste pas envie de détailler le procès sur le forum".



Image d'illustration : CC capture d'écran / Arenanet

Par Mathieu Baijard / le 12 mai 2015

Commentaires