La bourde du N°2 de Twitter ... sur Twitter

Par Julie Davico-Pahin / le 26 novembre 2014
Grosse bourde du N°2 de Twitter ... sur Twitter
Anthony Noto, le directeur financier de Twitter a publié par erreur un message sur son compte. Le tweet a vite été effacé mais son contenu, confidentiel, a affolé la toile : l'entreprise américaine envisage de racheter Shots, une application photo.

 

Anthony Noto a tweeté plus vite que son ombre. Le directeur financier de Twitter a visiblement fait une mauvaise manipulation en confondant message privé et message public. Il n'est resté en ligne que quelques minutes mais il a fait le tour du monde. Le numéro deux du réseau social laisse entendre que Twitter serait en train de négocier une nouvelle acquisition. Oups.

Je continue à penser que nous devons les racheter. Il est sur ton agenda pour le 15 ou 16 décembre. Nous devrons les convaincre. J'ai un plan


 

Le DM fail d'Anthony Noto, directeur financier de Twitter / Capture d'écran

La boulette passe d'autant plus mal que depuis sa cotation en bourse, Twitter est tenu par des obligations en terme de transparence financière et d'information. Les négociations tournent en fait autour du rachat de Shots, une application de partage de selfies. Une plateforme plébiscitée par 3 millions d'utilisateurs.

Des DM fails qui font le tour du web

Appuyer sur le mauvais bouton, c'est aussi arrivé à nos hommes politiques. Avec quelques DM fails mémorables. Celui d'Eric Besson, un brin cocasse. Eric Besson, qui était alors ministre de l'Economie numérique et grand amateur du réseau social. Dans le même registre, le tweet de Lionnel Luca, député des Alpes-Maritimes, qui a appuyé un peu trop vite sur le bouton bleu : @lionnelluca2012 "Je te laisse rentrer et te préparer. Je t'aime".

 

Le DM fail coquin d'Eric Besson / Capture d'écran

Car l'erreur de manipulation peut vite arriver : il suffit d'une lettre avant le "@" pour que le message passe de la sphère privée à la sphère publique. Pour Eric Besson, un tweet d'excuse aura suffit à faire redescendre le buzz aussi vite qu'il est monté : "LOL et excuses. Ca m'apprendra à manipuler la liste des brouillons et à appuyer par erreur sur la touche envoi. Je ne me couche pas."

 

Photo de couverture : CC Flickr Techcrunch


 

Sur le même sujet, retrouvez les reportages de la rédaction du Mouv' : 

Les maires se mettent eux-aussi à tweeter
Le pape sur Twitter


Par Julie Davico-Pahin / le 26 novembre 2014

Commentaires