L'oiseau sur la toile #8 : le meilleur des hashtags de la semaine

Par Julie Verne / le 28 mars 2015
L'oiseau sur la toile #8 : le meilleur des hashtags de la semaine
Des clics au bout des doigts et des hashtags collés au mur. Chaque jour les mots dièse enflamment Twitter, on en garde le meilleur... comme le pire. Mais une chose est certaine, au sommet du fil, il n’en reste qu’un.

1 - #CrashA320

On préfèrerait croire qu’il s’agit du scénario d’une nouvelle série américaine. Mais non, la réalité nous rattrape et l’horreur n’est plus fiction.

150 personnes étaient à bord de l’A320 qui reliait Barcelone à Düsseldorf et qui s’est écrasé mardi matin en France.

Au milieu des Alpes, restent aujourd’hui, éparpillées, des questions interminables et des réponses impensables…

AFP Sascha Schuermann




 

2 - #Andreas Lubitz

Inconnu jusqu’alors, son nom est aujourd’hui sur tous les écrans : Andreas Lubitz.

48 heures après le terrible crash de l’A320 qui a coûté la vie à 150 personnes, l’enquête a mis en lumière le jeune co-pilote de 28 ans…  

 

 

 

Alors aux commandes de l’avion au moment de la catastrophe, le jeune homme est soupçonné d’avoir voulu « délibérément détruire l’avion ».

 

 

 

 

 

Libération 27 mars

 

 



 

3 - #Dep2015

Bilan du premier tour des élections départementales : l’UMP semble être en pôle position pour remporter une large victoire, le PS fait face à une sérieuse débâcle et le FN enregistre un score historique pour une élection locale.

Second chapitre à écrire…

CC Laurent Cipriani/AP/SIPA 



 

4 - #MuseumWeek

La quoi ?! La Museum Week ou le premier évènement mondial culturel sur Twitter.

Le principe : toute institution culturelle, musée ou visiteur du monde entier est appelé à célébrer la culture en 140 caractères et en selfie sur la twitosphère.

MuseumWeek

 



 

5 - #CirculationAlternée

Si tu es impair tu peux rouler, si t’es pair… pas de chance, t’es un looser et débrouille toi.

Circulation alternée lundi dans la capitale pour la troisième fois en seulement 18 ans, afin de contrer le pic de pollution atteint ces derniers jours. 

Mais pas de panique, le retour à la normale, a été rapide.

Un seul jour de mesure exceptionnelle, c’est vraiment suffisant pour éliminer les particules ?




Photo Couverture : Capture d'écran

 

Par Julie Verne / le 28 mars 2015

Commentaires