L'oiseau sur la toile #3 : le meilleur des hashtags de la semaine

Par Julie Verne / le 20 février 2015
L'oiseau sur la toile #3
Des clics au bout des doigts et des hashtags collés au mur. Chaque jour les mots dièse enflamment Twitter, on en garde le meilleur... comme le pire. Mais une chose est certaine, au sommet du fil, il n’en reste qu’un.

 1 - #AllStar2015 

C’est le grand rendez-vous des fans de baskets : Le All Star Game ou le match de l’année qui voit s’affronter les meilleurs joueurs des Conférences Est et Ouest de NBA.

Au programme : Dunks spectaculaires et passes sorties tout droit du futur.

Si l’étoile du parquet s’appelle Russell Westbrook et brille de 41 points à lui seul (battant ainsi le record de points détenu jusqu’à présent par Wilt Chamberlain et rentrant de fait directement dans la légende du All Star Game) le héros de dimanche soir, sans conteste, s’appelle, lui, Zach LaVine, auteur d’un dunk incroyable digne des meilleures scènes de Space Jam.

 

 



 

2 - #Sendeanlat 

Littéralement « Toi aussi raconte » en Turc. Hashtag de soutien après le viol et le meurtre d’une jeune étudiante de 22 ans en Turquie.  

140 caractères pour lever un poing, celui de la colère et dire stop aux violences faites aux femmes en incitant les victimes à livrer leur témoignage pour briser le silence.

Manifestation contre les violences faites aux femmes à Istanbul, Lundi. AFP/ADEM ATLAN

 

 



 

3 - #Copenhague

« Nous sommes Danois ».

Plus que jamais face à la double attaque terroriste qui a frappé Copenhague samedi.

 

Copie glaçante des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper-Cacher, l’Europe est de nouveau secouée en plein cœur.

La Twitosphère a compris que la révolte pouvait tenir en un Hashtag et la liberté d’expression en 140 caractères.

 



 

4 - #Chelsea 

On aurait pu en rester là : une belle affiche de 8ème de finale entre deux clubs talentueux.

Mais malheureusement, non. Quelques heures avant / après le match, les quais du métro parisien ont soudainement eu un goût amer.

Des supporters de Chelsea ont tout simplement empêché un passager noir de monter dans le métro au son de « nous sommes racistes et c’est ça qu’on aime ».

Silence dans le métro, personne ne bouge.

La twitosphère, elle, n’aime pas. Et le dit.

 

 



 

5 - #Le 49-3

Non, il ne s’agit pas du score du dernier match du XV de France. Mais bien de politique.

 

 

A croire que la Loi Macron déchaine autant qu’elle amuse la twitosphère.

 

 

 

 

 

 

Par Julie Verne / le 20 février 2015

Commentaires