L'industrie musicale se réinvente en séries TV

Par Augustin Arrivé / le 15 février 2016
L'industrie musicale se réinvente en séries TV
Portées par le succès phénoménal de "Empire", plusieurs séries voient le jour qui traitent de la musique avec un regard historique. Ce 15 février, le public français découvre "Vinyl", de Martin Scorsese. D'autres suivront.

 

C'est la nouvelle carte jouée par HBO pour résister à la puissance de frappe de Netflix. Vinyl, série-événement encensée par la critique, réunit Martin Scorsese et Mick Jagger à la production, le premier signant même l'épisode-pilote de deux heures. Elle débarque ce 15 février sur les écrans français, via OCS. Cette plongée dans le monde des labels de rock des seventies réjouira certainement les nostalgiques mais pas que. Le film musical historique n'est plus réservé aux initiés : il être devenu un genre à part entière.

 


Vinyl sur OCS dès le 15 février : 3ème trailer par OCS

 

Le cinéma avait ouvert la voie, avec des biopic comme Ray, Walk the Line, All Is By My Side ou l'an dernierStraight Outta Campton (respectivement sur Ray Charles, Johnny Cash, Jimi Hendrix et NWA) et le succès fondateur de Dreamgirls en 2006, starring Beyonce en simili Diana Ross (huit nominations aux Oscars). Puis ce sont Nashville (soap-opera country so yankee) et Empire, cyclone télévisuel sur les productions hip-hop (Golden Globe le mois dernier pour l'actrice Taraji Henson), qui ont installé durablement le style sur le petit écran.

 

 

Arrive donc Vinyl, sur HBO, qui devrait starifier en trois notes Bobby Cannavale (déjà apprécié dans le Blue Jasmine de Woody Allen mais un peu oublié depuis), avant The Get Down (prévue en août sur Netflix) qui nous fera danser en pattes d'eph avec la jeunesse noire du Bronx des seventies, celle qui inventa le disco (Boney M) et la funk (Chic, Kool and the Gang).

Là encore, c'est une signature de prestige que s'offre Netflix : Baz Luhrmann, le réalisateur de Moulin Rouge et du récent Gatsby le Magnifique, pilotera l'édifice, avec un casting dream-team : de Giancarlo Esposito (Gus Fringe, dans Breaking Bad) à Jaden Smith (le fils de Will). On retrouvera également Shameik Moore, dont Mouv' avait adoré la perf' (assez proche, sur le papier) dans Dope en novembre dernier. Voilà qui fait donc envie. Vivement l'été !

 

 

Il semblerait que l'industrie musicale (dont on ne cesse de rabâcher qu'elle est en crise) connaisse un renouveau sur les écrans. Ne nous en plaignons pas. On ne s'étonnera donc pas d'apprendre que Dr Dre prépare sa propre série pour Apple Music (oui, pour Apple Music, c'est inédit mais c'est comme ça). On vous en reparlera très vite.

 


Photo de couverture : image promotionnelle pour Vinyl, de Martin Scorsese © OCS, 2016

 

Par Augustin Arrivé / le 15 février 2016

Commentaires