L'effet de la musique sur votre cerveau

Par Erika / le 07 novembre 2014
L'effet de la musique sur votre cerveau
Une animation se propose de vous expliquer les réactions de votre cerveau lorsque vous écoutez de la musique ou pratiquez un instrument.

 

Ces dix dernières années, les neuroscientifiques ont fait d'énormes découvertes concernant les réactions du cerveau humain . Notamment sur les zones stimulées selon les activités effectuées, pendant un effort physique ou encore la résolution d'un problème mathématique par exemple.

Ils se sont plus récemment penchés sur les effets de la musique sur le cerveau, que le fameux organisateur de conférence américain Ted se propose de nous récapituler en animation.

 

Les musiciens ont le cerveau stimulé

Ecouter de la musique stimulerait de nombreuses zones du cerveau, nécessaires pour appréhender différents éléments tels que la mélodie et le rythme.

Mais les résultats sont d'autant plus incroyables concernant les musiciens: les zones sollicitées, encore plus nombreuses, feraient circuler simultanément un nombre impressionnant d'informations à une vitesse incroyable.

Par ailleurs, faire de la musique augmenterait le volume du corps calleux, élément servant de pont entre les deux hémisphères, et permettrait aux messages de circuler plus rapidement par des chemins plus variés.

Les musiciens seraient donc capables de résoudre des problèmes de manière efficace et créative, dans des domaines éloignés de la pratique de leur instrument.

Planification, stratégie, attention au détail, et analyse simultanée des aspects cognitifs et émotionnels sont des aspects particulièrement développés, de même que la mémoire, entraînée à créer, stocker, et retrouver facilement des données à la manière d'un ordinateur.

 

Tune ton cerveau

Et si vous êtes dubitatifs et vous demandez, à juste titre, si les musiciens ne disposeraient pas de ces capacités en amont de leur apprentissage, la réponse donnée par les scientifiques est claire: pas du tout.

Ces dernières se développent parallèlement à l'apprentissage et la pratique, peu importe l'âge. Même si les cerveaux plus jeunes seront plus réceptifs.

Aucune excuse, donc, pour ne pas tenter de tuner votre cerveau en vous mettant à un instrument. Bon, à part peut être pour vos voisins qui trouveront bien un ou deux arguments contraires.

 

Par Erika / le 07 novembre 2014

Commentaires