L'avion disparu récupéré par les hackers

Par Augustin Arrivé / le 19 mars 2014
L'avion disparu récupéré par les hackers
L'intérêt médiatique et populaire pour la disparition du Boeing de Malaysia Airlines suscite la convoitise de vilains brigands du net. Des liens virussés semblant proposer des développements inédits de l'enquête mènent en réalité vers des cyber-arnaques.

 

On ne sait pas encore si le Boeing 777 de Malaysia Airlines a été victime de pirates de l'air. Mais on sait déjà que la probable catastrophe aérienne du 8 mars dernier profite bien aux pirates du net. Les sites d'information connaissent de petits pics de fréquentation à chaque publication de nouveaux éléments d'enquête. Tout est dit et son contraire sur ce qui a pu arriver au pilote, au passager du siège 32-B ou au chien de la coiffeuse du steward. C'est une jungle d'actu dans laquelle on se repère difficilement. Mais il convient d'être prudent.

 

                    Ceci n'est pas un Boeing de la Malaysia Airlines

 

Des vidéos affichant les logos de gros médias anglosaxons circulent sur les réseaux sociaux. Prudence : certaines sont fausses. Elles vous mènent vers une page Youtube sur laquelle vous devrez renseigner quelques données personnelles. Au mieux, ces données servent simplement à être revendues à des fins commerciales. Au pire, ces liens virussés vous feront télécharger discrétos un logiciel espion qui piratera votre carte bancaire dès votre prochaine commande en ligne.

 

Celui-là non plus, tant qu'on y est. Mais la compagnie est bien orthographiée, on progresse.

 

Quoiqu'il en soit, les "BREAKING NEWS" promises dans les titres de ces vidéos risquent de vous décevoir, puisque les hackers qui les ont mises en ligne n'ont évidemment rien de journalistes. Et cet avion en train de s'écraser en mer (que vous voyez en aperçu avant d'appuyer sur le bouton de lecture) n'existe pas.

 

Nos articles sur le Boeing, eux, sont sains et cliquables ici. N'hésitez pas.


Photo de couverture : Cc FlickR Wbaiv

 

Par Augustin Arrivé / le 19 mars 2014

Commentaires