L'animé "Lastman" enfin sur France 4 ! [vidéo]

/ le 24 novembre 2016
L'animé "Lastman" enfin sur France 4
La saga déjà culte de Balak, Bastien Vivès et Michaël Sanlaville arrive sur le petit écran. Centré sur Richard Aldana, il propose une histoire totalement inédite. Les six premiers épisodes sont dispos en replay.

Si vous êtes des habitués de ce site, vous savez déjà que l'on aime Lastman. Le manga français du trio Vivès/Balak/Sanlaville (dont le neuvième tome vient de sortir chez Casterman) réinvente le genre shonen pour nous embarquer là où on ne l'attend pas, hybride entre les meilleurs séries japonaises (on pense évidemment à Naruto pour les combats des premiers volumes) et l'insolence de la production franco-belge (pas un hasard si Bastien Vivès a collaboré tantôt avec Ruppert et Mulot).

L'appel aux dons (que nous avions relayé ici) pour transposer cet univers à l'écran a été un succès. Près de 200.000€ récoltés, c'était bien plus qu'espéré. Les premiers épisodes de la série Lastman ont donc pu être bouclés. Ils sont diffusés désormais chaque mardi en deuxième partie de soirée sur France 4. La première salve a été tirée cette semaine. Vous les trouverez en replay sur Pluzz ou sur le site dédié, hébergé par france4.fr.

 

Cette première saison n'est pas une adaptation de la bande dessinée, mais bien un prolongement. Les fans ne seront pas perdus, guidés par le boxeur au langage fleuri de Richard Aldana. Les nouveaux venus y trouveront aussi leur compte, embarqués dans un arc narratif totalement inédit. Pas besoin d'avoir lu les albums pour comprendre l'animé, et vice-versa. Exit Adrian et Marianne (bien connus des lecteurs), nous sommes propulsés à Paxtown, ville peu recommandable dominée par la pègre.

Aldana, qui vient d'agresser le patron mafieux d'un night-club, est tabassé par une bande inconnue, qui kidnappe et assassine son pote Dave, le directeur de son club de boxe. Il croit d'abord à des représailles, c'est en fait plus compliqué que ça. Et le voilà avec la fille de Dave sur les bras, poursuivi par un homme aux pouvoirs paranormaux. L'aventure file à toute allure, les rebondissements s'enchaînent, entre polar, SF et action-movie, rythmant des épisodes de moins de 15 minutes chacun. Binge watching assuré !

 

 

De l'humour parfois et de la violence souvent, qui ont forcé France Télévisions à interdire certaines des séquences aux moins de 16 ans (les épisodes 4 et 5 ne peuvent ainsi être visionner qu'entre 22h30 et 5h du matin). On attend la suite avec impatience. En attendant, libre à vous de prendre un café avec Bastien Vivès. La commande se passe par ici.



Crédit photo : Lastman, la série © France 4
 

+ de Lastman sur Mouv'
+ de dessin animé sur Mouv'
+ de France 4 sur Mouv' 

 

/ le 24 novembre 2016

Commentaires