Kim Jong-Un invente la dictature capillaire

Par Sébastien Sabiron / le 27 mars 2014
Kim Jong-Un invente la dictature capillaire
Le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un aurait imposé à tous les étudiants du pays d'arborer la même coupe de cheveux que lui. Il faut croire qu'il trouve ça stylé.

L'information a été révélée par le média sud-coréen Korea Times, reprise par la très sérieuse BBC. Ce qui n'empêche pas de la prendre avec des pincettes. Il y a deux semaines, le "cher leader" aurait ordonné à tous les étudiants nord-coréens d'adopter sa propre coupe de cheveux. Nouvelle preuve selon le Korea Times, que Kim n'est pas tout seul dans sa tête.

Bien dégagé sur les oreilles / CC Flickr zennie62
  

On ne fera pas de commentaire sur les qualités esthétiques de la coiffure de Kim Jong-Un. Selon la presse locale, elle ne fait pas l'unanimité chez les Nords-Coréens, qui la comparent à celle des "contrebandiers chinois".

La loi du cheveu

S'il s'avère véridique, ce nouveau diktat capillaire complèterait une réglementation déjà très stricte en la matière. En Corée du Nord, seules 28 coupes de cheveux sont autorisées (photo ci-dessous). En janvier dernier, la télévision publique nord-coréenne s'est même fendue d'une campagne anti cheveux longs, incitant les hommes à "raccourcir [leurs] cheveux en accord avec le mode de vie socialiste".

Parce que nous le valons bien / via informasi Lengkap
 

Comme toutes les infos en provenance du pays le plus opaque du monde, celle-ci est particulièrement difficile à vérifier. Le site NK News (basé aux Etats-Unis, mais qui fait autorité sur la Corée du Nord) relativise, citant plusieurs sources qui n'ont noté aucun changement capillaire dans le pays ces dernières semaines.

 


 

Illustration de couverture : CC Flickr par unsauber

Retrouvez ici tous nos articles sur ce délicieux pays qui nous surprendra toujours.

Par Sébastien Sabiron / le 27 mars 2014

Commentaires